Publié le 20 Septembre 2017

 

Hôtels de grand charme et cuisine de qualité valorisant la biodiversité du terroir; voilà qui résume bien l'essence des Relais & Châteaux, association de renom qui regroupe 550 hôtels et tables dans 60 pays, dont près de 150 en France.

Faire plaisir avant tout et prendre soin de leurs hôtes avec cœur, voilà leur leitmotiv quotidien pour que chaque invité vive une expérience mémorable.

Tour guidé de quatre de ces établissements situés à moins d'une heure trente de route de Lyon pour vivre une escapade aussi mémorable que raffinée.

 

1. LA TRADITION LYONNAISE À SON MEILLEUR

À l'arrivée ou au départ de Lyon, capitale gastronomique française, la fameuse Villa Florentine est l'une des grandes institutions hôtelières à découvrir en ville. Dans un cadre très raffiné avec un service attentionné et convivial, cet ancien couvent partiellement classé aux Monuments historiques mérite qu'on y passe une nuit... ou deux!

Son restaurant, Aux Terrasses de Lyon, vaut aussi le détour. En plus d'y déguster une cuisine qui réjouit tous les sens, les visiteurs peuvent profiter des très justes recommandations du Chef sommelier Gaëtan Bouvier, élu Meilleur Sommelier de France en 2016. Dans un cadre majestueux, surplombant la ville, on profite dans cet hôtel 5 étoiles de la terrasse spectaculaire du restaurant, de chambres douillettes et de la piscine qui offre un panorama unique sur Lyon.

Villa Florentine et Les Terrasses de Lyon, 25 Montée Saint-Barthélémy 69005, Lyon, www.villaflorentine.com

1 étoile Michelin. Menus à partir de 29 euros et nuitée 250 euros.

 

2. MODERNISME DANS LA CAMPAGNE BOURGUIGNONNE

Aux coeur de la bucolique région de Bourgogne-Franche-Comté, on découvre le village fleuri de Charolles surnommée la « Venise charolaise » en raison de ses jolis canaux. Le chef Frédéric Doucet, qui a oeuvré avec les plus grands maîtres de la cuisine lyonnaise, propose dans son restaurant gastronomique éponyme une cuisine gourmande, moderne et élégante. Affable, il prend le temps de saluer tous ses invités à leur arrivée.

Dans un esprit très familial, comme c'est le cas dans plusieurs établissement Relais & Châteaux, le chef tient maison en compagnie de sa femme qui gère l'hôtel quatre étoiles aux sublimes chambres de style contemporain ainsi qu'une charmante boutique de produits fins au centre du village.

Depuis peu, ils sont propriétaires du Bistrot du Quai, idéal pour le lunch du midi avec vue sur le canal, où l'on déguste une cuisine simple et accessible, ô combien goûteuse.

Hôtel de la Poste et Restaurant Frédéric Doucet, 2 avenue de la Libération 71120, Charolles, www.hotel-laposte-doucet.com/fr

1 étoile Michelin. Menus à partir 75 euros et nuitée 250 euros.


 

 

3. LE CHÂTEAU PARFAIT DU XVIIE SIÈCLE EN AUVERGNE

Il y a de ces endroits qui vous envoûtent dès le premier regard. C'est le cas du Château de Codignat, niché dans la jolie campagne auvergnate, entre les monts du Forez et la chaîne des Puys, un ensemble de 80 volcans. Ce magnifique château médiéval 5 étoiles qui s'étend sur 15 hectares de parc vous fera remonter le temps. Dans un confort digne des plus grands hôtels, les 19 chambres drapées de tapisseries et de peintures en trompe l'œil, de lits recouverts de velours ou entourés de baldaquins, se dévoilent pour créer une authentique rêverie.

Le rêve devient encore plus réalité au moment du repas, décliné en plusieurs services exquis, que l'on peut déguster à l'extérieur sous un gigantesque marronnier lors des belles soirées. Le tout, dans une atmosphère décontractée, incluant une bonne discussion avec le chef qui se fait un devoir d'utiliser des produits régionaux et de travailler avec des artisans locaux.

Château de Codignat, Bort l'Etang 63190, Lezoux www.codignat.com

1 étoile Michelin. Menus à partir 57 euros et nuitée 185 euros.

 

 

4. L'ÉTABLISSEMENT FUTURISTE AUX PORTES DES VIGNOBLES

Après le passé, place au futur avec le modernisme de l'hôtel et de la table de La Pyramide, à Vienne, coquette ville de 30 000 habitants située au sud-ouest de Lyon et entourée de vignobles. Entièrement rénové en 2015, cet hôtel quatre étoiles met ici la technologie au service des visiteurs. Les 19 chambres offrent un environnement luxueux, design et hyper confortable.

C'est sans compter la table de renom du Chef Patrick Henriroux, qui tient lui aussi son établissement en famille et qui offre une cuisine d'une grande élégance, fine et inventive. Le restaurant a été pensé pour vivre l'expérience gastronomique à son paroxysme : le service, la présentation des plats et même le décor. Un bistro et un café sont aussi accessibles sur place ainsi qu'une superbe terrasse dans la cour intérieure.

La Pyramide, 14 Boulevard Fernand Point 38200, Vienne,www.lapyramide.com/fr

2 étoiles Michelin. Menus à partir de 64 euros et nuitée 240 euros.

POUR PLANIFIER UN SÉJOUR DE RÊVE EN FRANCE:
 

L'auteure était l'invitée de Relais & Châteaux, d'Atout France et d'Air Canad

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Voyage

Repost 1

Publié le 19 Septembre 2017

 

Faites vous partie des millions de téléspectateurs totalement accros à la série Le trône de fer (Game of Thrones)? Si oui, vous savez sans doute que la majorité des paysages qu'on y voit sont réels.

La saison 7, qui sera diffusée en français à Super Écran à compter du 14 août, vous donnera peut-être envie d'organiser vos prochaines vacances dans ces paysages spectaculaires.

Voici une petite recherche susceptible de vous éviter quelques maux de tête à planifier votre voyage sur les traces du Trône de Fer.

IRLANDE

C'est dans le studio Paint Hall de Belfast (aussi appelés Titanic Studios), en Irlande du Nord, qu'a été tournée la grande majorité des scènes intérieures de la série. Ce pays aux étendues vertes, falaises et châteaux a également servi de décor à de nombreuses scènes extérieures.

À mettre à votre itinéraire: Castle Ward, Dunluce Castle, les Dark Hedges, le parc forestier de Tollymore, le port de Ballintoy, la plage de Downhill et le temple de Mussenden. Aussi, dans le comté d'Antrim, il faut voir les grottes de Cushendun,décor où Mélisandre (la sorcière aux cheveux rouges) a donné naissance à l'enfant de l'ombre.

Sites utiles:

• Les circuits suivants vous mèneront sur les traces de la série: «Discover the Real Westeros» et «Game Of Trones and Giant Causeway Tour».

• Pour d'autres tours sur ce thème, consultez les offres de la compagnie de transport Guide Irlande

• Pour des tours guidées thématiques à Belfast et à Dublin:www.viator.com.

• Pour d'autres tours à Belfast: www.gameofthronestours.com,www.gameofthronestours.tv/tours et visitbelfast.com.

• Pour une visite guidée des Studios Titanic:titanicadventureoutoftime.wordpress.com/tour-guides.

ISLANDE

C'est sur cette terre rude à l'aspect lunaire que l'on se retrouve de l'Autre côté du mur. Plus précisément, il faut se rendre du côté de la plus grande calotte glaciaire d'Europe et admirer les glaciers Myrdalsjökull, Vatnajökull et Svinafellsjokull.

À voir aussi: le lac Mývatn (zone protégée, mais accessible aux visiteurs) et le parc national de Skaftafell.

Sites utiles:

 Gray Line Iceland offre une visite des lieux de tournage.

 Iceland Travel propose le circuit «Mývatn, Mystery and Magic». Le temps d'une journée, les voyageurs voyagent au «nord du mur» et vivent comme un membre de la garde de nuit. La visite comprend une visite des ruines de Dimmuborgir (Castle Black). 

• Enfin, Viator propose un tour de 6h sur ce thème. 

MALTE

Port-Réal (King's Landing) a changé de location à quelques reprises. Dans la première saison, c'est Mdina, l'ancienne capitale de Malte, qui représentait la ville principale de Westeros.

Site utile:

• Pour une visite guidée, en groupe ou privée, des lieux de tournage dans cette magnifique république: www.viator.com.

CROATIE

Après Malte, ce fut au tour de la Croatie, plus précisément de la sublime Dubrovnik à devenir Port-Réal.

On a également utilisé l'île de Lokrum et ses jardins botaniques pour représenter Qarth, la riche cité marchande.

Pour ne rien manquer, il vous faudra également faire un arrêt à Šibenik, Klis et dans la cité antique de Split, notamment au palais de Dioclétien.

Sites utiles:

• Les offices de tourisme de Dubrovnik et de Split proposent des tours et des plans explicatifs: www.gameofthronestourcroatia.com etwww.dubrovnik-walking-tours.com.

• Pour une visite guidée de 4 h à Dubrovnik et un court-séjour pour découvrir les sites de tournage de la région: www.viator.com.

 Dubrovnik Day Tours propose une visite de 3 h au cours de laquelle on donne de l'information sur la famille Targaryen et on découvre Blackwater Bay. 

MAROC

La ville historique d'Aït-Benhaddou, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, a servi de décor pour Yunkai, la ville jaune, et pour certaines scènes de Port-Réal.

La belle Essaouira, cité antique inoubliable, n'est autre qu'Astapor, ville des Immaculés.

Sites utiles:

• Au Maroc, des fans de la série proposent un tour de 5 jours «Orakarys, the tour» qui vous conduit de Marrakech à Essaouira, en passant par Aït-Benhaddou: www.winteriscoming.it.

ESPAGNE

C'est le magnifique Alcazar de Séville, dans le sud de l'Espagne, qui a servi de toile de fond pour Dorne et l'arène d'Osuna, en périphérie, pour les scènes de combats et l'envol du premier dragon de Daenerys.

Sites utiles:

• Cette compagnie offre un tour guidé en Espagne: www.opitrip.com.
• Aussi, Viator propose une virée de 8 h entre Girona et Barcelone. 

***

DORMIR PRÈS DE WESTEROS

En constatant la hausse de recherches concernant les lieux de tournage de la série, le site de réservation Hotels.com a eu l'idée d'établir cette liste d'hôtels bien situés et susceptibles de ravir les adeptes de la série.

 

EN IRLANDE DU NORD

Le Malmaison Belfast est situé tout près des Studios Titanic. 

EN ISLANDE

Le Fosshotel Mývatn est situé à une trentaine de minutes de marche du lac Mývatn, de ses bains naturels et de l'impressionnant cratère du Hverfjall. De quoi s'imprégner de l'atmosphère du pays des Sauvageons et des Marcheurs blancs. 

EN CROATIE

À Split, le Bella Notte Di Spalato est un B&B situé à proximité de l'antique palais de Dioclétien. Il est fascinant d'explorer ses étroites rues pavées et ses alcôves. 

À Šibenik, le Heritage Hotel Life Palace est situé à deux minutes de la cathédrale Saint-Jacques. 

AU MAROC

À Essaouira, le Riad Dar L'Oussia se situe près des anciennes fortifications portugaises qui longent la côte, là où ont été tournées la majeure partie des scènes à Astapor.

À Aït-ben-Haddou, l'hôtel Dar El Haja, est une maison d'hôtes nichée entre Marrakech et le Sahara, dans un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

EN ESPAGNE

L'hôtel boutique Elvira Plaza se situe à un jet de pierre de l'Alcazar, qui a servi de décor pour le Palais de la Maison Martell. 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0

Publié le 18 Septembre 2017

 

 

 

 

MAURICIE

Pêche à l'eau claire

Une escapade de pêche sur un des magnifiques lacs du Québec, dans un lieu de villégiature au confort sans compromis.

De nombreuses espèces de truites (arc-en-ciel, mouchetée et grise) ainsi que des achigans à petite bouche nagent dans le lac à l'Eau Claire et les 14 autres lacs de la pourvoirie du Lac-à-l'Eau-Claire. On ensemence quelque 150 000 truites chaque année! Tout l'équipement vous est fourni pour un séjour de pêche hors normes. La pourvoirie propose des séjours en auberge, chalet, condo ou suite, tous équipés d'un réfrigérateur pour conserver les prises quotidiennes.

Pensez-y

Apportez votre équipement de pêche, mais sachez que l'auberge en fait aussi la location. Plusieurs activités sont offertes sur place : randonnée pédestre, baignade (plage), kayak, pédalo, jeux pour enfants.

Auberge du Lac-à-l'Eau-Claire: 500 ch. du Lac-à-l'Eau-Claire, Saint-Alexis-des-Monts, 819-265-3185 ou 877-265-3185, www.lacaleauclaire.com

***

 

 

OUTAOUAIS

Pêche de luxe à Kenauk

Partir à l'aventure à bord d'une chaloupe à moteur, avec ses cannes à pêche, ses appâts et sa bonne humeur!

La pourvoirie Kenauk Nature, une gigantesque réserve naturelle privée, compte une soixantaine de lacs, des rivières et une faune abondante. On y loue des chalets en bois tout équipés et on y propose de nombreux forfaits de villégiature, chasse et de pêche.

Les séjours de pêche (sportive et à la mouche) garantissent un accès exclusif au lac devant votre chalet, donc au calme absolu!

Si vous ne souhaitez pas vous déplacer à l'excellente table du Château Montebello, voisin de la pourvoirie, et que vous en avez les moyens, sachez que l'un de ses chefs peut venir cuisiner vos prises de la journée, ou vous concocter un succulent repas dans le confort de votre chalet.

Pensez-y

Apportez des provisions, à moins que vous ne vouliez goûter à la cuisine du Château Montebello à chaque repas!

Apportez votre équipement de pêche et des vêtements adoptés aux conditions météo.

Kenauk Nature: 1000 ch. Kenauk, Montebello, 800-423-5573, kenauk.com

***

 

 

GASPÉSIE

Les truites de Port-Daniel

Faire un court séjour dans un chalet de la réserve faunique de Port- Daniel et se couper du monde extérieur, le temps de mettre sa chaloupe à l'eau et de tendre sa ligne.

La réserve faunique de Port-Daniel compte 25 lacs à truite et une rivière à saumon. L'accès à plusieurs de ces lacs est réservé aux pêcheurs qui ont opté pour le forfait incluant l'hébergement en chalet (avec chaloupe et kayak). Le chalet de l'Île, accessible seulement par bateau, est construit sur pilotis au-dessus d'un lac et promet un séjour fabuleux.

Pensez-y!

Vous devez apporter tout votre matériel de pêche (la chaloupe est fournie).

Vous devez vous ravitailler dans un des villages de la région de la Baie-des-Chaleurs avant de vous rendre à la réserve faunique.

 

 

Réserve faunique de Port-Daniel (à 8 km de la route 132 depuis Port-Daniel-Gascons),

418-396-2232, 

 

www.sepaq.com/rf/pod

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Evasion Voyage

Repost 0

Publié le 13 Septembre 2017

 

Alors que septembre rime généralement avec rentrée des classes pour les familles, National Geographic Travel pense aux célibataires, aux couples sans enfant et aux retraités avec sa sélection de destinations automnales, du Mexique à la Grèce en passant par l’Amérique du Nord.

 

 

Le Jour des morts à Oaxaca au Mexique


La Toussaint n’a rien de festif en Europe, mais le Jour des morts au Mexique est une toute autre histoire. Malgré son nom, c’est une fête colorée et joyeuse en l’honneur des défunts (famille, amis ou ancêtres). Cette ancienne tradition figure même sur la liste du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO. La ville d’Oaxaca propose l’une des fêtes les plus importantes et animées du pays, avec des processions, des fanfares, des feux d’artifice, le tout copieusement arrosé de Mezcal. Ces célébrations se déroulent du 31 octobre au 2 novembre, au Mexique. 

 

 

 

Cueillette des olives en Grèce


En pleine saison des vendanges, il n’y a pas que la vigne qui permette de produire un divin nectar. En Grèce, l’huile d’olive est elle aussi sacrée. Dans le cadre d’un voyage en terres hellènes, il est possible de donner un coup de main aux agriculteurs locaux pour ramasser les olives, une journée voire une semaine complète. Les meilleures destinations du pays pour cela se trouvent en Crète ou à Kalamata (sud du Péloponnèse).

 

 

L’été indien dans les parcs nationaux américains et canadiens

 

 


Pour profiter de la fin de la belle saison et de l’arrivée de l’automne et son festival de couleurs, rien de mieux qu’un voyage dans les parcs nationaux canadiens ou américains. Pour fêter l’été indien et le 150ème anniversaire du pays, les parcs canadiens sont gratuits jusqu’à la fin de l’année. Aux États-Unis, les foules de touristes estivaux se sont dissipées, les grands parcs nationaux sont plus accessibles que jamais.

 

 

Voici la liste complète des destinations de l’automne (en anglais)

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Voyage

Repost 0

Publié le 12 Septembre 2017

Entre désert et mer, Dubai ose toutes les audaces architecturales, commerciales et sportives, démultipliant à l’infini des offres qui aimantent les voyageurs comme la promesse d’un rêve éveillé.

 

 

Les incontournables

Un émirat futuriste et magique

Dubai, qui semble se ruer avec frénésie vers le futur, offre chaque jour un visage différent. Pourtant, au-delà de cette effervescence, les voyageurs découvrent une terre millénaire forgée par le désert et son peuple de Bédouins aux traditions marchandes.

Dernier défi du plus célèbre des sept émirats qui constituent les Emirats-Arabes-Unis, la construction de Palm Islands, une île artificielle en forme de palmier, tandis que l’emblématique hôtel 7 étoiles Burj-Al-Arab dresse sa voile d’acier et de verre sur une île artificielle. Mais, au détour de cette forêt d’édifices aux parois aveuglantes qui abritent les plus beaux hôtels au monde, votre regard trouvera encore les anciennes maisons de corail blanc coiffées de leurs tours à vent qui se pressent dans le pittoresque quartier de Bastaqya aux ruelles bordées de bazars et de petits restaurants. En visitant le Dubai Museum, situé dans le fort Al Fahidi, vous découvrirez une remarquable exposition retraçant l’histoire de l’émirat. Et, à Jumeirah, un site archéologique recèle des vestiges abbassides.

 

 

Paradis du shopping

Avec ses centres commerciaux proposant des produits à des prix très attractifs, Dubai mérite sa réputation de paradis pour le shopping. Il faut se perdre dans les souks, celui de l’or avec sa profusion de bijoux est ahurissant, mais aussi le souk aux poissons, aux épices ou le marché aux parfums à la magie toute orientale.

Et, si vous avez besoin d’un peu de fraîcheur, vous pourrez dévaler à ski l’une des trois pistes enneigées du Dubai Ski Dome! Ici on peut faire dans la même journée du ski sur neige, du ski de dune et du ski nautique. On peut aussi piquer une tête dans l’une des innombrables piscines… réfrigérées. Le golf est l’un des autres sports phares à Dubai avec plusieurs parcours de 18 trous dont le Dubai Creek Golf & Yacht Club avec son époustouflant club house évoquant un dhow, le boutre traditionnel.

 

L’expérience unique du désert

Dès la sortie de la ville, le désert et ses ondulantes dunes de sable aux éclats rouges invite à des expériences et des découvertes singulières comme le village de Hatta, une oasis à flanc de montagne avec son wadi (lit asséché d’un torrent) luxuriant, ses maisons en pierres de boue séchée et en roseaux et son fort, le plus ancien de l’émirat.

Un safari dans le désert vous permettra d’observer dans leur habitat naturel les 400 espèces d’oiseaux recensés dans l’émirat, de visiter une fauconnerie, de faire une balade à dos de chameau.

 

 

Le saviez-vous?

 

Soldes, soldes, soldes…

Port franc, la capitale des soldes organise deux fois par an le Dubai Shopping Festival qui attire chaque année plusieurs millions de visiteurs séduits par des promotions allant jusqu’à 70 % de réduction.

Une soirée aux courses

Partager la passion des Dubaïotes pour les courses est une expérience à ne pas manquer. Courses de chevaux ou de chameaux, l’hippodrome Nad El-Sheba s’enflamme dans une ambiance de folie!

 

Les coups de coeur

Assister à une course de chevaux ou de dromadaires.

Admirer les édifices futuristes de Deira au cours d’une croisière sur la Crique, le bras de mer qui sépare la ville en deux.

Passer une nuit dans le désert où des campements, parfois très luxueux, accueillent les voyageurs.

 

A savoir avant de partir

La meilleure période : d’octobre à avril.

Quelques précautions : prudence sur les routes!

N’oubliez pas d’emporter des vêtements légers, mais aussi une veste, utile dans les lieux climatisés ou le soir en hiver, un chapeau, des lunettes de soleil…

À la découverte de Dubaï
À la découverte de Dubaï
À la découverte de Dubaï
À la découverte de Dubaï
À la découverte de Dubaï
À la découverte de Dubaï
À la découverte de Dubaï
À la découverte de Dubaï
À la découverte de Dubaï
À la découverte de Dubaï
À la découverte de Dubaï
À la découverte de Dubaï
À la découverte de Dubaï

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Voyage

Repost 0

Publié le 12 Septembre 2017

 

Grecque ? Turque ? Non, Chypriote ! Voilà sans doute l'un des pays européens les plus marqués par ses cultures voisines. Au carrefour des grandes civilisations, Chypre recèle pourtant de merveilles et de trésors qui lui sont propres. Selon la légende, Aphrodite serait née ici, de l'écume produite par la mer qui se jette sur les rochers de la côte de Paphos. Ce n'est pas un hasard si la déesse de la beauté et de l'amour y a vu le jour... Petit Futé vous emmène à la découverte de l'" île de l'amour ". 

 

10 - Omodos et ses villages viticoles 

Niché entre de hauts sommets et entouré d'un écrin de verdure splendide, Omodos est l'une des perles de Chypre. Ici, la terre est fertile et on y plante vignes et arbres fruitiers en abondance. Une randonnée dans les vignes vous permettra de découvrir le travail agricole des habitants, si fiers de leur terre. Monument incontournable, le monastère Tímios Stavros est aussi à voir. C'est l'un des plus anciens du pays. Son architecture exceptionnelle en forme de lettre grec Π épate les visiteurs venus du monde entier. 

 

 

9 - Larnaka, une plongée dans l'histoire


 

Larnaka est l'une des plus anciennes villes de Chypre : habitée depuis le XIVesiècle avant J.C, elle fut conquise par de nombreux peuples au fil des siècles. Son fort bâti au XIVe siècle pendant le règne de Jacques Ier de Chypre, sur les ruines d'une forteresse byzantine du XIIe siècle, était utilisé pour défendre le port. Aujourd'hui, il accueille un musée médiéval possédant une collection d'objets hétéroclites. La ville nouvelle abrite quant à elle de nombreux musées et des restaurants réputés. Au centre du pays, Larnaka est une ville de choix pour séjourner. 

 

 

8 - Limassol, à la découverte du Sud

C'est certainement sur la côte Sud que l'on trouve les plus belles plages de Chypre. Limassol offre tous les attraits d'une grande ville, c'est la deuxième plus importante cité de l'île, tout en étant au bord de la mer. Sa longue côte bordée de palmiers et ses plages au sable gris, sont idéales pour se détendre. Côté animation, les petits seront conquis par le parc aquatique Water Mania, idéal pour une journée en famille. Ne manquez pas non plus le château près du vieux port : aujourd'hui devenu musée médiéval, il a été reconstruit durant la période ottomane, au XVIe siècle. 

 

 

7 - Kyrenia et son vieux-port

Kyrenia, c'est un peu la dolce vita chypriote ! Encadré par la montagne, cette charmante ville est souvent vue comme la plus attractive du Nord de l'île. Son pittoresque vieux port en est pour quelque chose : on vient y siroter un verre dans un cadre somptueux et coloré, face à la mer. Ces établissements branchés ont élu domicile dans d'anciens entrepôts où l'on conservait les graines de caroube, le trésor de Chypre. Un château franc, érigé par les Byzantins, surplombe la ville offrant une vue magnifique sur les alentours. Un bien belle étape ! 

 

 

6 - Goûter au mezze 


 

 

Palette de couleurs et de saveurs, le mezze est typique de la gastronomie orientale. On y retrouve généralement une trentaine de plats tous différents. Vous connaissez sûrement le houmous, une succulente purée de pois chiches, et peut-être même le tzatziki... Mais tout ça n'est que le début ! Ensuite arrivent les plats de poissons et de viande : calamari, sheftalia... Tout autant de mots qui mettent l'eau à la bouche ! Un conseil, mangez doucement si vous voulez réussir à goûter à tous les mets !

 

 

5 - Pétra tou Romiou, berceau d'Aphrodite

 

À 20 km de Paphos, la plage de Pétra Tou Romiou est l'une des plus célèbres de Chypre. C'est ici, en effet, qu'aurait vu le jour la déesse grecque Aphrodite... On raconte même que l'écume produite par les vagues en venant rencontrer le rocher formerait encore aujourd'hui des formes presque humaines. La déesse ferait-elle signe aux visiteurs ? Un détour immanquable pour goûter à la douceur des eaux chypriotes ! 

 

 

4 - La cité antique de Salamine 

Cette ancienne cité-Etat a vu se succéder les cultures assyrienne, phénicienne, grecque, perse, égyptienne, hellénistique, romaine et byzantine depuis le XIesiècle jusqu'au VIIe siècle après J.-C. C'est, avec Paphos, l'un des plus beaux sites archéologiques de l'île. Sur 5 km2, en bord de mer, les vestiges de statues, portiques, gymnases, bassins et même un temple dédié à Zeus se dévoilent, signe d'une grande prospérité passée. Une plongée exceptionnelle dans l'histoire ! 

 

 

3 - Nicosie, du Nord au Sud 

Nicosie, capitale de l'île, est divisée en deux par la frontière appelée " ligne verte " . Nicosie-Nord contraste nettement avec sa consoeur méridionale. Les élégantes boutiques du Sud font par exemple place à des échoppes pittoresques et des étals de pâtisseries attrayantes. Attardez-vous devant la mosquée ou profitez d'un hammam relaxant pour rencontrer les habitants de cette originale capitale. Vous serez séduit à coup sûr ! 

 

 

2 - Kourion, le site antique


 

Bâti à l'ère néolithique sur un site somptueux dominant la mer, Kourion est situé sur la côte sud de l'île. Si le tremblement de terre du IVe siècle av. J.C a anéanti une grande partie de l'ancienne cité, il reste cependant des vestiges somptueux comme des mosaïques très bien conservées, des thermes et même un amphithéâtre dans lequel on joue toujours des opéras en plein-air. Pour vous rafraîchir après la visite, la plage de Kourion est très agréable !   

 

 

1 - Paphos, mine aux trésors 

Sur la côte sud-ouest de Chypre, Paphos est une station balnéaire renommée aux plages très fréquentées. Plus que son littoral, c'est son célèbre site archéologique qu'il ne faut pas manquer. Symbole du passé de la ville, la très étendue cité antique date de la fin du IVe siècle. Le sol de Paphos recèle encore de trésors que les archéologues découvrent au fur et à mesure... Ne manquez pas les splendides mosaïques romaines dédiées à Dyonisos, elles sont considérées comme les plus belles de tout le Moyen-Orient et font la fierté de toute la ville.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Evasion Voyage

Repost 1

Publié le 11 Septembre 2017

 

La dernière édition du sondage annuel Expat Insider réserve de nombreuses surprises avec notamment l’arrivée en première position du petit royaume moyen-oriental en tête des destinations préférées des expatriés à travers le monde.

Ce petit état situé au large de l’Arabie Saoudite figurait à la 19e place l’année dernière, il a ainsi réussi une spectaculaire progression en partie grâce aux facilités d’installation qu’il offre aux étrangers et aux nombreux jobs proposés.

Pour ce sondage, InterNations a interrogé 13 000 expats de 166 nationalités différentes résidant dans 188 pays et territoires. Ils devaient répondre à des questions concernant 43 aspects différents de leur quotidien dans leur pays d’accueil regroupés en six catégories: la qualité de vie, la facilité d’installation, le travail à l’étranger, la vie de famille, les finances personnelles et le coût de la vie.

Il ressort que les expats du Bahreïn décrivent leur pays d’accueil comme offrant «un magnifique mélange de différentes cultures». Les locaux sont aussi particulièrement sympathiques et accueillant envers les étrangers. Comme la plupart d’entre eux parlent anglais, les sondés ont noté qu’il était facile de déménager là-bas. Un quart des personnes interrogées ont même dit se sentir «comme chez elles» dès leur arrivée.

Le royaume a aussi reçu les louanges des expats dans plusieurs sous-catégories comme le travail et la vie de famille.

Mais l’Amérique centrale n’est pas en reste dans cette enquête. Les expatriés au Costa Rica et au Mexique ont permis à ces deux pays de prendre la deuxième et la troisième place de ce classement. 

Si en tant qu’expatrié vous cherchez avant tout à vous faire de nouveaux amis, le Costa Rica est le meilleur pays pour cela, plébiscité par une majorité des 13 000 sondés.

On notera que ce pays très ensoleillé se classe bien côté qualité de vie, facilité d’installation et vie de famille et qu’un tiers des étrangers interrogés vivant au Costa Rica sont des retraités. 

Sur la troisième marche du podium se trouve le Mexique, un habitué du haut du classement, grâce aussi à l’aisance d’installation qu’il offre, mais aussi au coût de la vie. 

Un expat philippin note par exemple que le climat mexicain «est presque parfait, que l’accueil est chaleureux et que la cuisine est à se damner».

Le Mexique ne séduit cependant pas sur toute la ligne, le système de santé et la sécurité n’étant pas optimal.

Voici la liste des 10 destinations plébiscitées par les expats en 2017, selon InterNations:

 

 

Bahreïn
Costa Rica
Mexique
Taïwan
Portugal
Nouvelle Zélande
Malte
Colombie
Singapour
Espagne 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Voyage

Repost 0

Publié le 6 Septembre 2017


Le sentier Knife Edge offre l’un des points de vue les plus spectaculaires de toute la Nouvelle-Angleterre.

 

En plein cœur du Maine, le Baxter State Park renferme le majestueux mont Katahdin, qui se dresse à 1606 m d’altitude.

D’origine amérindienne, le nom Katahdin signifie «la plus grande montagne». C’est effectivement la plus haute montagne de l’État du Maine et du nord-est du continent nord-américain. La première ascension connue du mont Katahdine remonte à 1804. Elle fut effectuée par un groupe de 11 randonneurs. Bien que ses 1606m ne soient en rien comparables aux 1906m du mont Washington, dans le New Hampshire voisin, sa situation géographique plus septentrionale y rend les conditions climatiques aussi rudes. De plus, les sentiers menant au sommet sont tous très difficiles et les dénivelées y sont très importantes (jusqu’à 1 270m!).

 

 

 

 

 

Les randonneurs les plus aguerris affirment souvent que le mont Katahdin est la plus fascinante montagne de toute la Nouvelle-Angleterre. Isolement, conditions climatiques, sentiers abrupts et vues magnifiques en font une montagne presque sacrée. Il faut dire que le mont Katahdin a un atout que peu de montagnes de la Nouvelle-Angleterre ont: il compte plusieurs sommets, que l’on appelle des «pics» (peaks). En fait, six pics composent cette immense montagne. Le plus haut point, le Baxter Peak (1605m), est situé sur le côté ouest. Juste à côté, au sud, se trouve le South Peak (1597m). À l’est se dressent le Chimney Peak (1497m) et le Pamola Peak (1499 m). Au nord s’élèvent le Hamlin Peak (1 450m) et les Howe Peaks (1448m).

Ayant plusieurs sommets, il comporte une crête de 1,8km de long qui relie les deux plus hauts, le Baxter Peak et le Pamola Peak, en passant par le South Peak. Cette crête, dénommée Knife Edge («arête de couteau»), est très étroite (moins d’un mètre à certains endroits!) et très dangereuse par mauvais temps. Le sentier Knife Edge, qui parcourt cette crête, est considéré comme le plus spectaculaire de la Nouvelle-Angleterre. Le mont Katahdin constitue l’extrémité nord de la célèbre Appalachian Trail. Ce sentier de quelque 3500km de long débute au mont Springer, en Géorgie.

Plus d’une dizaine de sentiers aboutiss aux divers sommets du mont Katahdin. Les randonnées suggérées partent des quatre campings situés au pied du mont Katahdin, soit le Roaring Brook Campground, le Chimney Pond Campground, l’Abol Campground et le Katahdin Stream Campground.

 

 

 

 

On ne va pas au Baxter State Park pour grimper de petits sommets ou initier des amis.

Le trajet (au moins sept heures de route à partir de Montréal) est trop important pour qu’on y grimpe des sommets secondaires. Le point de mire de tout visiteur du Baxter State Park est bien entendu le mont Katahdin et ses environs.

 

Texte tiré du livre Randonnée pédestre Nord-Est des États-Unisde Yves Séguin. Disponible en version papier et en version numérique.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0

Publié le 7 Juin 2017

 

 

Le Québec, grâce au fleuve Saint-Laurent, compte plusieurs îles agréables à visiter. Petites ou plus grandes, ces terres insulaires sont des lieux parfaits pour se retrouver en toute intimité, que ce soit pour un court séjour ou des vacances plus longues. En traversier ou en bateau d’excursion, on y accède facilement depuis les rives du majestueux fleuve. En voici quatre où il est facile de s’évader…

 

 

L’île d’Orléans, région de Québec

Cette île de 32 km sur 5 km, située au milieu du fleuve Saint-Laurent en aval de Québec, est synonyme de vieilles pierres. C’est en effet, de toutes les régions du Québec, l’endroit le plus évocateur de la vie rurale en Nouvelle-France. Lorsque Jacques Cartier y aborde en 1535, elle est couverte de vignes sauvages, d’où son premier nom d’«île de Bacchus». Elle sera toutefois rebaptisée en hommage au duc d’Orléans quelque temps après. À l’exception de Sainte-Pétronille, les paroisses de l’île voient le jour au XVIIe siècle, ce qui entraîne une colonisation rapide de l’ensemble du territoire. En 1970, le gouvernement du Québec faisait de l’île d’Orléans un arrondissement historique, afin de la soustraire au développement effréné de la banlieue et, surtout, de mettre en valeur ses églises et maisons anciennes, dans le cadre d’un vaste mouvement de retour aux sources des Québécois de souche française. Depuis 1936, l’île est reliée à la rive nord du Saint-Laurent par un pont suspendu. L’île d’Orléans est également connue pour être le pays de Félix Leclerc (1914-1988), le plus célèbre poète et chansonnier québécois. Un incontournable!

 

 

 

L’île aux Grues, Chaudière-Appalaches

L’île aux Grues, seule île de l’archipel de L’Isle-aux-Grues habitée toute l’année, offre aux visiteurs un magnifique cadre champêtre ouvert sur le fleuve. C’est le lieu idéal pour l’observation des oies blanches au printemps, pour la chasse en automne et pour les balades en été. En hiver, l’île est prisonnière des glaces et les habitants utilisent alors l’avion pour en sortir. Quelques gîtes touristiques parsèment cette île longue de 10km et vouée à l’agriculture. S’y promener à bicyclette, au milieu des champs de blé doré et le long du fleuve, est des plus agréables. On peut aussi y accéder en voiture au moyen du traversier, le N.M. Grue-des-Îles. Au centre de l’île se trouve le hameau de Saint-Antoine-de-l’Isle-aux-Grues, avec sa petite église et ses jolies maisons. On peut y visiter une boutique d’artisanat, une fromagerie et un petit musée où sont racontées les vieilles traditions qui animent toujours la vie des insulaires.

 

 

 

L’île Verte, Bas-Saint-Laurent

L’île Verte est la seule île du Bas-Saint-Laurent habitée toute l’année. Baptisée par Jacques Cartier en 1535, elle fut fréquentée très tôt, d’abord par les pêcheurs basques, puis par les missionnaires français, qui fraternisèrent avec les Malécites, lesquels s’y rendaient chaque année pour commercer et pêcher. Érigé en 1809, le phare de l’île Verte, situé sur la pointe est, est le plus ancien phare du fleuve Saint-Laurent. Les maisons du gardien et de l’assistant ont été converties en auberge. L’École Michaud abrite un centre d’interprétation évoquant les multiples facettes de la vie insulaire, passée et présente, tandis que le Musée du squelette expose une collection de plus de 300 squelettes et crânes de diverses espèces d’animaux.

De la fin avril au début novembre, un traversier assure la liaison depuis la municipalité de L’Isle-Verte, sur la rive sud du fleuve.

 

 

L’île aux Coudres, Charlevoix

La vie économique de l’île aux Coudres a gravité pendant plusieurs générations autour de la chasse aux cétacés. Les constructions navales, principalement les goélettes, appelées «voitures d’eau» dans la région de Charlevoix, constituaient également une industrie importante. C’est Jacques Cartier qui, ayant remarqué la présence de nombreux coudriers (noisetiers), lui a donné le nom d’île aux Coudres en 1535. La colonisation de l’île s’est amorcée vers 1710 sous la direction du Séminaire de Québec. Au fil des ans, la population insulaire a acquis une certaine autonomie en raison de son isolement, ce qui lui a permis de conserver vivantes certaines traditions ancestrales disparues plus tôt dans les autres régions du Québec.

L’accès à l’île se fait depuis Saint-Joseph-de-la-Rive. Le quai du traversier, situé à côté du dernier chantier naval de l’île, est le meilleur endroit pour contempler les montagnes de Charlevoix. Un audioguide, à insérer dans le lecteur CD de votre voiture, anime très bien l’exploration de l’île et est en vente dans les bureaux d’information touristique de la région et au quai de Saint-Joseph-de-la-Rive.

 

 

 

Textes tirés du guide Ulysse Le Québec,

Par le collectif d’auteurs Ulysse

Disponible 
en version papier et en version numérique

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Evasion Voyage

Repost 1

Publié le 6 Juin 2017

Mosaïque de couleurs, de saveurs et d'influences culturelles, Madagascar est une île-continent à la croisée de l'Afrique et de l'Asie.

En un séjour idéal de trois semaines, on voyage des hauts plateaux recouverts de rizières verdoyantes aux lagons bleu azur de l'océan Indien en passant par des pistes de brousse d'un rouge intense. Un voyage nature à la rencontre d'un peuple aussi souriant qu'attachant.

 

LA MER D'ÉMERAUDE DE DIEGO-SUAREZ

Ancienne ville coloniale de la Marine française, Diego-Suarez est la grande ville du nord de Madagascar. À la confluence du canal du Mozambique et de l'océan Indien, le cap d'Ambre sur lequel siège la ville est baigné par les eaux chaudes et turquoise de la mer d'Émeraude.

 

On fait tout d'abord un plongeon dans l'une des Trois Baies, véritables lagons dignes de cartes postales, où l'on croise plus de zébus que d'humains. Puis une ascension jusqu'au sommet de la Montagne des Français, parsemée de baobabs, et l'on atteint le saisissant point de vue sur la baie de Diego et son pittoresque Pain de sucre.

 

 

 

 

MARCHÉ DES ARTISANS

Véritables génies de la débrouillardise, les Malgaches ont fait de la récupération la source principale d'approvisionnement pour leur artisanat local. Et chaque ville a sa spécialité. Les habitants d'Antsirabe, à quelques heures de la capitale via la route nationale 7 (RN7), sont passés maîtres en l'art de la fabrication de modèles réduits à base de canettes de boissons.

Les gens de Fianarantsoa, dans les Hautes Terres du pays, excellent quant à eux dans la sculpture de cornes de zébu. Tous ouvrent volontiers leurs ateliers aux voyageurs. Une bonne occasion pour discuter avec eux de leurs techniques de fabrication et rapporter des souvenirs faits à la main directement sous nos yeux.

 

 

 

 

 

 

 

FORÊT PLUVIALE DU PARC NATIONAL DE RANOMAFANA

Après plusieurs heures de route à travers les paysages ocre des Hautes Terres, on peut bifurquer vers la végétation dense et tropicale du parc national de Ranomafana. Cette forêt pluviale abrite une faune et une flore extraordinaires, en grande partie endémiques. Le parc est un lieu privilégié pour l'observation des caméléons, de grenouilles à couleurs vives et de 12 espèces de lémuriens.

Il faut parfois s'écarter des sentiers et suivre les guides pisteurs qui nous mènent jusqu'au pied d'immenses bambous en haut desquels se réfugient des familles d'une dizaine d'individus. Plusieurs circuits, de quelques heures à plusieurs jours de randonnée, offrent une belle variété d'excursions.

 

 

 

 

 

 

 

 

RÉSERVE NATURELLE DE LÉMURIENS DE LA VALLÉE D'ANJA

 

Ici, c'est le maki catta qui est le roi! Cette espèce de lémuriens diurnes, emblématique du pays, se distingue par sa longue queue rayée d'anneaux blancs et noirs. On peut les voir se déplacer en groupe très hiérarchisé dans la belle forêt de la vallée d'Anja. Cet espace protégé et géré par les villageois de la vallée est devenu le paradis des lémuriens qui s'y sentent en sécurité.

Tellement qu'ils osent parfois approcher de très près les randonneurs éberlués. Dans les hautes falaises qui surplombent la forêt, on peut également observer plusieurs tombeaux creusés dans la roche selon les rites funéraires locaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

MASSIF GRANITIQUE DU PARC NATIONAL DE L'ISALO

 

 

Situé presque à l'extrémité sud de la RN7, le parc national de l'Isalo est l'un des plus beaux à voir à Madagascar. À lui seul, il regroupe une belle diversité d'écosystèmes représentatifs de l'île: un impressionnant massif de grès érodé, une savane herbeuse jaune ou verte en fonction de la saison, des canyons profonds recouverts de palmiers ou encore des piscines naturelles et des cascades.

Là encore, il est possible d'observer plusieurs espèces de lémuriens dont le sifaka, tout blanc, qui se déplace à terre en sautillant sur ses pattes arrière, bras en l'air, dans une danse plutôt amusante.

 

 

 

 

MARCHÉ AUX ZÉBUS D'AMBALAVAO

Plus important marché aux zébus de l'île, le marché d'Ambalavao voit converger vers sa place de terre battue les plus grands troupeaux de bovins du sud du pays. Ici, les plus belles bêtes se négocient à partir d'un million d'ariarys (environ 450 $) entre éleveurs vêtus de leur cape traditionnelle et riches acheteurs qui vont ensuite revendre le bétail dans le reste du pays.

En circulant entre les troupeaux, il faut se méfier d'un malencontreux coup de corne ou d'une soudaine ruade de zébus. Mais une visite les jours de marché (mercredi et jeudi matin) vaut assurément un arrêt sur la route nationale 7.

 

 

 

 

PIC BOBY DANS LE PARC NATIONAL D'ANDRINGITRA

Baptisé Boby du nom d'un chien, le premier à avoir foulé le sommet en devançant ses maîtres, le deuxième plus haut pic de Madagascar (2658 m) domine un superbe terrain de jeu pour les randonneurs. Au départ de la vallée de Namoly, on marche dans la savane accompagnés par les enfants des environs jusqu'à ce que le dénivelé commence à grimper.

Le parcours traverse alors un plateau lunaire avant d'atteindre le camp de base du Boby. Son ascension est exigeante mais ne requiert aucune technique d'alpinisme. De là-haut, on contemple les massifs rocheux et dénudés qui s'étalent sur des centaines de kilomètres à la ronde.

Sur le chemin de retour, on peut se rafraîchir avec délice dans plusieurs marmites naturelles avant de finir l'expédition par une soirée dansante sur des airs traditionnels chantés par les guides locaux.

***

 

 

INFOS PRATIQUES:

- Vol Montréal-Antananarivo avec escale à Paris cinq fois par semaine avec Air France (airfrance.ca)

- Séjours découvertes et trekking, guidés ou en autonomie, de 14 à 21 jours proposés par les Karavaniers (karavaniers.com)

 

Coups de cœur à Madagascar.
Coups de cœur à Madagascar.
Coups de cœur à Madagascar.
Coups de cœur à Madagascar.
Coups de cœur à Madagascar.
Coups de cœur à Madagascar.
Coups de cœur à Madagascar.
Coups de cœur à Madagascar.
Coups de cœur à Madagascar.
Coups de cœur à Madagascar.
Coups de cœur à Madagascar.
Coups de cœur à Madagascar.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Voyage

Repost 0