Pays basque: escapade à Saint-Sébastien.

Publié le 20 Janvier 2016

 

La cité basque, que les locaux prénomment Donastia, deviendra officiellement Capitale européenne de la culture 2016 à compter du 18 janvier prochain, lors d'une grande fête inaugurale. L'occasion de (re)découvrir la station balnéaire espagnole qui jouit de l'une des plus belles baies de la péninsule ibérique.

 

 

> SE RENDRE À SAINT-SÉBASTIEN

Trois aéroports se situent aux alentours de Saint-Sébastien. Le plus proche est à 20 km du centre-ville et dessert Madrid et Barcelone. Côté français, c'est l'aéroport de Biarritz qui est le plus pratique. À noter que la ville basque se situe à une centaine de kilomètres de Bilbao, qui bénéficie aussi d'un aéroport. Saint-Sébastien est également desservi par le réseau ferré, et ce jusqu'à son centre-ville. Des liaisons directes depuis Paris, Lisbonne, Madrid et Barcelone sont assurées. Sinon, la voiture peut être une autre solution puisque de nombreuses places de parking sont disséminées dans toute la cité basque. Celle-ci est reliée à la nationale 1, aux autoroutes A8 et A63, ainsi qu'à la double voie A15.

 

 

> LES INCONTOURNABLES À VISITER

 

 

La baie de la Concha

La baie de la Concha est un site couru depuis le XIXe siècle. En forme de coquille, la baie y dévoile une plage de sable fin longue d'1,5 km et de belles bâtisses datant de la Belle Époque.

 

 

 

 

L'île Santa Clara

Spécicifité de cette baie, une petite île de trente mètres de long se situe non loin de la plage. Il est très facile de la rejoindre et d'organiser une escapade pour une demi-journée au calme. Les touristes peuvent installer leur serviette sur la petite plage, sinon découvrir son phare ou s'adonner à un pique-nique dans un coin tranquille. Les baigneurs testeront une piscine naturelle d'eau de mer. En automne, à marée basse, on peut la gagner à pied. Du 1er juin au 30 septembre, un service de navette est mis en place.

 

 

 

 

La vieille ville

 

 

Le centre historique de Saint-Sébastien se prête idéalement à la promenade. Les curieux pousseront les portes des deux anciennes églises : l'Église Saint-Vincent, de style gothique et la basilique Santa Maria. Un passage par le coeur de la ville, incarné par la place de la Constitucion, s'impose puisque la fête a l'habitude de battre son plein.

 

 

 

 

 

 

Le train à crémaillère et le parc Monte Igeldo

 

 

En service depuis 1912, le train à crémaillère est le plus ancien du Pays basque espagnol. Il permet de rejoindre le sommet du Mont Igeldo pour contempler la baie. La visite doit être complétée par un détour au parc d'attractions du coin, qui a gardé intacts les anciens manèges comme la montagne suisse ou les trampolines.

 

 

 

 

 

Le musée San Telmo

 

 

Pour les touristes qui profiteront des événements de cette année 2016 à Saint-Sébastien, une visite du musée San Telmo s'imposera. Il prend ses quartiers dans un ancien couvent de pères dominicains datant du XVIe siècle. On y découvre des peintures et des témoignages historiques.

 

 

 

 

> DÉCOUVRIR LA TRADITION CULINAIRE DE SAINT-SÉBASTIEN

Saint-Sébastien alimente la tradition des pintxos ou tapas (en espagnol), un art culinaire auquel il faut goûter pour compléter son aperçu de la ville. Une tournée des bars à tapas dans la vieille ville est un must. Les portefeuilles plus garnis s'offriront la table étoilée de la famille Arzak, considérée comme l'une des meilleures du monde. Le chef Juan Mari Arzak combine tradition basque et techniques modernes. La toque aux trois macarons travaille derrière les fourneaux avec sa fille Elena, considérée comme l'une des nouvelles femmes-chefs talentueuses.

 

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Voyage

Repost 0
Commenter cet article