5 activités à sensation forte sur l'île de la Réunion.

Publié le 12 Avril 2016

 

Google Street View a reconstitué «l'île intense» pour une immersion à 360°. Pendant ce temps, des voyageurs sont déjà en train de vivre leur voyage loin de la réalité virtuelle. La fréquentation hôtelière s'est élevée à plus de 1 million de nuitées en 2015, rapporte l'Insee.

Focus sur les cinq expériences à essayer à la Réunion pour vivre son séjour à 100 à l'heure.

 

 

 

 

BAPTÊME DE PARAPENTE

 

Direction Saint-Leu, sur la côte ouest de l'île, pour découvrir les sensations du parapente. Plusieurs agences proposent aux débutants de passer leur baptême, dans un cadre idyllique, grâce à un survol du lagon. Le départ s'effectue à 800 mètres d'altitude. Les sportifs amateurs peuvent par exemple démarrer l'aventure depuis le site des Colimaçons et regarder sous leurs pieds les champs de canne à sucre. Comptez au minimum 80 euros (118 $CAN) pour l'activité. Les plus entraînés peuvent espérer survoler l'intérieur des terres réunionnaises et apercevoir sans mal le Piton des Neiges et Cilaos.

 

 

 

 

SÉANCE DE PLONGÉE SOUS-MARINE

Loin du cliché des attaques de requins, l'île de la Réunion est un paradis sous-marin pour les plongeurs. Deux options se présentent. À l'ouest, les plongeurs arpenteront les récifs coralliens, entre Saint-Paul et Saint-Leu et pourront observer coraux, murènes, langoustes ou autres poissons-anges. L'Est se prête plus à la plongée sous-marine qu'au snorkeling. Les plus confirmés auront l'occasion d'approcher des épaves tandis que les amoureux des dauphins les apercevront au large de Saint-Gilles.

 

 

 

 

 

VISITER LES TUNNELS DE LAVE SOUS LE PITON DE LA FOURNAISE

Si «l'île intense» se découvre depuis les airs, ses entrailles s'offrent aussi aux voyageurs non claustrophobes. Depuis les éruptions volcaniques de 2004, une activité spéléologique s'est développée pour emmener les curieux le long de coulées de lave figées. Un itinéraire ponctué de puits de lumière, de stalagmites et de stalactites. Une immersion qui doit être impérativement menée par un guide professionnel. Les enfants peuvent prendre part à l'aventure à partir de huit ans. La plupart des parcours sont faciles d'accès, mais certains demandent plus d'effort, obligeant parfois à se mettre à plat ventre pour passer d'un point à un autre. Les tunnels de lave se situent à l'est de l'île, au pied du Piton de la Fournaise.

 

 

 

 

INITIATION AU RAFTING

Rien de tel qu'un séjour à la Réunion pour apprendre les manoeuvres du rafting. Les conditions sont optimales entre décembre et mai, c'est-à-dire durant la saison des pluies. Et la géographie de l'île prête à merveille à cette activité aquatique. De nombreuses cascades, points d'eau et rivières façonnent le paysage de la Réunion, à l'instar de la rivière des Marsouins ou de celle du Mât. De petites embarcations gonflables adaptées aux eaux réunionnaises peuvent être utilisées par les débutants pour vivre les sensations du rafting.

 

 

 

 

GOÛTER AUX GRANDS FRISSONS DU CANYONISME

L'île de la Réunion est considérée par certains comme la Mecque du canyonisme. Cette activité sportive consiste à évoluer dans des cours d'eau, à affronter des cascades, mêlant spéléologie et escalade. Forte de ses 70 canyons, de ses 131 kilomètres de parcours, mais aussi d'un dénivelé cumulé à 28 000 mètres, l'ex-île Bourbon offre tous les niveaux de pratique. Les débutants peuvent apprendre au Bassin Boeuf à Sainte Suzanne, à la Rivière des Roches à Bras-Panon, ou à Gobert à Cilaos.

D'une manière générale, le canyonisme sera plus aquatique à l'est, en raison des pluies. Cilaos et Mafate réservent des expéditions davantage rocheuse et minérale. Les voyageurs peuvent même découvrir les sensations d'une séance nocturne. Aussi, certains guides acceptent d'enseigner aux débutants dès l'âge de huit ans.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Voyage

Repost 0
Commenter cet article