Mexique: trois villes coloniales au charme fou.

Publié le 20 Avril 2016

 

Pays éclectique et coloré à l’histoire riche, le Mexique regorge de richesses à découvrir. L’une d’entre elles est son important patrimoine culturel et historique. Voici trois jolies villes coloniales à mettre sur votre itinéraire au cours de votre prochain voyage au Mexique.

VACANCES_Guanajuato_c100

Guanajuato
 

Véritable trésor architectural niché au cœur d’une vallée splendide, la capitale de l’État de Guanajuato est sans aucun doute l’une des villes coloniales les plus agréables du Mexique.

Son ambiance détendue, sa scène culturelle vibrante, son dynamisme de ville universitaire et ses nombreux attraits en font une destination de premier choix. L’impressionnant centre historique de la ville, traversé de ruelles pavées et de tunnels, est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Chaque année au mois d’octobre, le Festival Internacional Cervantino, l’un des plus importants événements culturels d’Amérique latine, présente des expositions, concerts, spectacles et pièces de théâtre, produits par des artistes provenant de partout dans le monde, tout en mettant en vedette les œuvres hispanophones.

 

 

 

 

VACANCES_San Miguel de Allende Aeria_c100

San Miguel de Allende
 

Ville importante de l’État de Guanajuato, San Miguel de Allende figure à juste titre sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ce berceau de l’indépendance est le lieu de naissance d’Ignacio Allende, un militaire espagnol rebelle qui, avec Miguel Hidalgo, mena les insurgés dans les premiers moments de la lutte contre le joug de la colonie espagnole.

Aujourd’hui, San Miguel de Allende attire de nombreux voyageurs ainsi que des gens venus de partout dans le monde qui s’y installent afin de profiter de son climat printanier, de sa vitalité culturelle, de la qualité de son offre gastronomique et, de manière générale, de son ambiance détendue.

 

 

 

 

 

VACANCES_Puebla_c100

Puebla
 

À la différence de nombreuses villes coloniales du Mexique construites sur les vestiges d’anciennes cités autochtones, Puebla fut fondée en 1531 sur un territoire inoccupé, à une trentaine de kilomètres d’un des plus hauts volcans du pays, le Popocatépetl.

Son emplacement avantageux, à mi-chemin entre México et Veracruz, a contribué au fantastique développement économique de la ville, tout en lui insufflant un dynamisme cosmopolite. Plusieurs bâtiments de Puebla sont d’ailleurs couverts d’azulejos, ces carreaux de céramique typiquement ibérique.

Inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, Puebla revêt une importance à la fois historique, culturelle et architecturale. C’est en effet à Puebla que s’est déroulée la célèbre bataille du 5 mai 1862 (Batalla de Puebla) marquant la victoire de l’armée mexicaine républicaine, menée par Ignacio Zaragoza, sur les troupes françaises, alliées au gouvernement conservateur.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Voyage

Repost 0
Commenter cet article