Les sites du patrimoine mondial menacés par les changements climatiques selon l’UNESCO.

Publié le 31 Mai 2016

 

Certains des endroits les plus visités dans le monde pourraient disparaître dans un futur pas si lointain, et ce, à cause des changements climatiques.

L’UNESCO a dévoilé un rapport («World Heritage and Tourism in a Changing Climate») qui explique que des sites répertoriés comme héritages mondiaux sont très à risque d’être détruits par des tempêtes, la crue des eaux, des feux de forêt, la fonte des glaciers et plusieurs autres catastrophes naturelles.

Fait à noter: l’Australie a demandé d’être retirée de ce rapport de peur que cela ait un impact négatif sur le tourisme. Il va sans dire que la grande barrière de corail est en grand danger.

 

 

 

Voici quelques uns des sites identifiés par l’UNESCO qui sont sérieusement menacés par les changements climatiques:

  • Venise, Italie
  • La statue de la Liberté, États-Unis
  • Le parc national de Yellowstone, États-Unis
  • Stonehenge, Angleterre
  • L’île de Pâques, Chili
  • Les Îles Galapagos, Équateur
  • Le port et les forteresses de Cartagène, Colombie
  • L’ancienne ville de Hoi An, Vietnam
  • Le lac Malawi
  • Le fjord Ilulissat, Groenland

 

 

 

Vous pouvez lire le rapport complet ici.

 

 

La statue de la Liberté, États-Unis

 

 

 

 

 

 

Le parc national de Yellowstone, États-Unis

 

 

 

 

 

 

 

Stonehenge, Angleterre

 

 

 

 

 

 

L’île de Pâques, Chili

 

 

 

 

 

 

 

Les Îles Galapagos, Équateur

 

 

 

 

 

 

 

Le port et les forteresses de Cartagène, Colombie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ancienne ville de Hoi An, Vietnam

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lac Malawi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fjord Ilulissat, Groenland 

 

 

 

 

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Voyage

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article