Les cinq plus belles îles à découvrir en France.

Publié le 1 Juin 2016

 

 

Une eau turquoise, un ciel bleu azur... Le paysage onirique d'une île n'est pas seulement réservé aux voyages dans les Caraïbes ou dans le Pacifique. Un exemple: la France.

Voici un panorama de ces petits bouts de paradis à seulement quelques heures de route et/ou de bateau de la ville.

 

 

 

 

L'ÎLE SAINTE-MARGUERITE

Au large de Cannes, l'île attire différents styles de visiteurs. Il y a les familles, qui veulent profiter d'une séance de plage et de plongée dans les eaux turquoise. Il y a les randonneurs qui s'abritent sous la forêt de pins et d'eucalyptus au gré de leur marche et partent à la recherche du meilleur point de vue sur l'île Saint-Honorat.

 

Puis il y a les férus d'histoire qui veulent approcher la forteresse où a été enfermé l'Homme au masque de fer. L'île Sainte-Marguerite se visite aisément en une journée. Elle ne se situe qu'à 15 minutes de Cannes en bateau. À noter que les vélos et les trottinettes sont interdits sur l'île.

 

 

 

 

 

 

PORQUEROLLES

 

Ce havre de paix n'a rien à envier aux plages des Caraïbes. Au large de Hyères, sur la Côte d'Azur, Porquerolles se gagne en navettes maritimes, depuis la presqu'île de Giens, mais aussi depuis la Seyne-sur-Mer, le Lavandou ou Saint-Tropez, durant la belle saison. La star des îles d'Or compte 54 kilomètres de sentiers et s'étend sur 7,5 km de long.

Ses plages magnifiques attirent les foules pendant l'été, d'où l'astuce de découvrir Porquerolles au mois de mai. Si les plages du Langoustier, de Notre-Dame, et d'Argent sont les plus célèbres, les amoureux n'auront aucune difficulté à dénicher une petite crique tranquille. Des circuits pédestres et pour vélo ont été tracés pour partir à la découverte de l'île et de ses points d'intérêt comme le phare, le fort du Grand Langoustier, le Moulin du bonheur, le fort Sainte-Agathe.

 

 

 

 

L'ÎLE-DE-BATZ

Située dans le nord du Finistère, au large de Roscoff, l'île de Batz offre tout ce que la Bretagne sait faire d'authentique. À seulement un quart d'heure de traversée en bateau, l'îlot qui s'étire seulement sur 3,5 kilomètres de long propose pourtant de nombreuses d'activités pendant les beaux jours.

Une vingtaine de plages permettent de prendre l'air et d'approcher au plus près l'une des principales activités de l'île de Batz: la pêche aux tourteaux, aux homards, aux lieux, aux bars...

Mieux vaut louer un vélo et partir à la découverte des exploitations agricoles qui font aussi la richesse de l'île. Et pour balayer d'un seul coup d'oeil Batz: direction le phare à environ 30 minutes de marche du port.

 

 

 

 

L'ÎLE PIANA

Le choix est vaste pour les vacanciers qui ont la chance de poser un pied, même furtif, en Corse. Au sud de l'île de Beauté, l'archipel des Lavezzi est célèbre pour l'île Piana, dont le nom ne doit pas être confondu avec les Calanques de la côte ouest. En face du golfe de Spérone, l'île est un petit paradis corse, à l'eau limpide et aux reflets bleutés.

Les connaisseurs pourront s'y rendre depuis Bonifacio et la plage de Piantarella. D'ici, ils peuvent rejoindre à pied par le biais d'un cordon de sable la petite île, où s'adonnent à coeur joie les kitesurfers et windsurfers. Au bout du chemin s'offre un point de vue idyllique, où l'on se croirait dans les Caraïbes.

 

 

 

 

LES ÉVENS

Autre trésor de l'ouest, ancienne capitale de la fête en Atlantique, les Évens se gagne par la Baule, par bateau privé. Point d'ancrage dans la baie de Pouliguen, les vacanciers y viennent trouver la quiétude d'une longue bande de sable, formant un triangle, loin de l'agitation de la Baule ou Pornichet. Les sportifs sont aussi des habitués, car la traversée est l'occasion de pratiquer le jet ski ou du ski nautique.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article