L'Isla Taboga: petite perle du Panamá.

Publié le 14 Novembre 2016

 

 

 

 

Grandement appréciée des Panaméens, l'Isla Taboga est située à 1h de bateau de la Ciudad de Panamá.

Elle se trouve envahie les fins de semaine par les familles de la capitale qui viennent y passer quelques heures de détente. Vaut mieux s'y rendre pendant la semaine pour profiter de son cadre merveilleux et admirer ses panoramas à couper le souffle sur le canal.

Le trajet qui mène à l'Isla Taboga est déjà une véritable découverte en soi. Les bateaux qui naviguent en effet dans le canal poursuivent leur route vers l'Isla Taboga en passant sous le pont des Amériques, offrant de très belles vues sur celui-ci et sur la baie de Panamá. Au passage, vous pourrez admirer les nombreux bateaux qui attendent d'entrer dans le canal. Sur l'île, les voitures sont interdites, ce qui procure une quiétude qui invite à la promenade. L'une des caractéristiques de l'île est la très grande variété de fleurs qu'on peut y admirer.

 

 

 

 

FLEURS ET PLAGES

Bougainvillées aux multiples couleurs, orchidées et hibiscus ne sont que quelques-unes des espèces qui y poussent, et ce n'est pas sans raison que les Panaméens la surnomment « l'île aux fleurs ».

De plus, l'Isla Taboga est réputée pour ses plages, parsemées d'une multitude de petits coquillages dont les couleurs vont du rose au brun. Playa Restinga est particulièrement populaire. Malheureusement, les fins de semaine, elle se retrouve rapidement surpeuplée, et il est dès lors conseillé d'éviter cette période si vous recherchez le calme. En semaine par contre, l'île est particulièrement paisible. Vous serez peut-être même les seuls visiteurs présents. Cette impression de tranquillité est renforcée par l'absence de voitures sur l'île.

 

 

 

 

LE VILLAGE DE SAN PEDRO

 

 

 

 

Fondé en 1524, le village de San Pedro, avec ses petites ruelles et ses maisons peintes en blanc, s'étale du port jusqu'au flanc de la montagne, et il est très agréable de s'y promener. Parmi les bâtiments intéressants, admirez la petite Iglesia San Pedro sur la place centrale et, un peu plus loin, vers l'ouest, la maison appelée La Concha, toute décorée de coquillages.

 

 

 

 

 

 

LE REFUGIO DE VIDA SILVESTRE ISLAS TABOGA Y URABÁ

Une partie de l'île, classée réserve naturelle et située du côté opposé du village, abrite certaines espèces animales, notamment une colonie de pélicans et d'iguanes. Une visite du Refugio de Vida Silvestre Islas Taboga y Urabá est possible, mais vous devez obtenir l'autorisation auparavant auprès de l'Autoridad Nacional del Ambiente (ANAM), qui vous attribuera un guide sur place. De belles balades sont également possibles hors de la réserve, pour fouler les pas des pirates d'antan, nombreux dans la baie de Panamá au 17e siècle.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Evasion Voyage

Repost 0
Commenter cet article