Les règles d'or du parfait compagnon de vol.

Publié le 20 Février 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que l'on prenne l'avion fréquemment ou à l'occasion, il n'y a rien de plus désagréable que de passer un long et pénible vol pour cause de... mauvais voisin! Vous avez envie de voyager en aimant et en étant aimé? Voici une liste de comportements à adopter.

 

 

LE COMPAGNON DE VOL IDÉAL...

 

 

- Sait repérer les signes de la non-discussion

Votre voisin a ses écouteurs bien enfoncés sur les oreilles, a le nez plongé dans un livre, regarde un film, tente de s'endormir ou a les bras croisés? Savoir repérer les signes d'une attitude non communicative est sans doute la plus grande qualité du parfait compagnon de vol.

 

 

- N'occupe que son espace

Le voisin de siège idéal sait impérativement rester dans sa bulle. Il n'étend ni des parties de son corps ni certains de ses effets personnels au-delà de cette ligne imaginaire délimitant son espace. Sa tête aussi parvient à ne pas glisser sur votre épaule lorsqu'il s'endort.

 

 

- Prend place bien préparé pour le vol

Le voisin de nos rêves ne s'assoit que lorsqu'il a tout ce dont il aura besoin pendant le vol avec lui. Il ne dérangera poliment ses voisins que lorsque ce sera essentiel (toilette, étirement des jambes, oubli important).

 

 

- Porte des écouteurs

Cela semble d'une évidence, et pourtant....! Lorsqu'il écoute de la musique ou qu'il joue aux jeux vidéo sur sa tablette électronique, le voisin de siège idéal est assez respectueux pour avoir des écouteurs sur les oreilles (et s'il est trop petit pour en avoir conscience, a un parent qui y pense pour lui).

 

 

 

- Est autonome

Le compagnon de vol idéal se retient d'appeler l'agent de bord chaque fois qu'il a une question ou une demande. Il est autonome et prend le temps de penser par lui-même avant de déranger les autres.

 

 

- A choisi le siège qui lui convient

Le voyageur qui sait qu'il devra fréquemment se rendre aux toilettes tout comme celui qui souhaite dormir pendant tout le vol sans se faire déranger devrait toujours sélectionner son siège en ligne avant le départ. Il évitera ainsi de devenir un voisin de vol irritant.

 

 

 

- Ne parle pas trop fort et pas trop longtemps

Certains voyageurs parlent aussi fort que s'ils se trouvaient dans leur salon, d'autres entreprennent des conversations sans fin. Comme dans tout, il vaut mieux user de modération lorsqu'on tient absolument à discuter avec un voisin ou un ami pendant le voyage.

 

 

- Est poli

Une autre règle élémentaire, mais une fois encore... Le voisin de vol parfait est gentil, ne fait pas d'histoires et est poli lorsqu'il s'adresse aux autres voyageurs et aux agents de bord. (Vivement le retour du trio de base composé des «s'il vous plaît», «merci» et «excusez-moi»!)

 

 

- Sent bon

Ici, sentir bon ne veut surtout pas dire porter beaucoup de parfum, mais plutôt de prendre une douche avant de sauter dans l'avion. S'il est totalement parfait, le compagnon de siège glissera une paire de chaussettes propres dans son sac à dos et les enfilera lorsqu'il enlèvera ses chaussures pendant le vol.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Conseil Voyage

Repost 0
Commenter cet article