Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #decouverte tag

Publié le 19 Septembre 2017

 

Faites vous partie des millions de téléspectateurs totalement accros à la série Le trône de fer (Game of Thrones)? Si oui, vous savez sans doute que la majorité des paysages qu'on y voit sont réels.

La saison 7, qui sera diffusée en français à Super Écran à compter du 14 août, vous donnera peut-être envie d'organiser vos prochaines vacances dans ces paysages spectaculaires.

Voici une petite recherche susceptible de vous éviter quelques maux de tête à planifier votre voyage sur les traces du Trône de Fer.

IRLANDE

C'est dans le studio Paint Hall de Belfast (aussi appelés Titanic Studios), en Irlande du Nord, qu'a été tournée la grande majorité des scènes intérieures de la série. Ce pays aux étendues vertes, falaises et châteaux a également servi de décor à de nombreuses scènes extérieures.

À mettre à votre itinéraire: Castle Ward, Dunluce Castle, les Dark Hedges, le parc forestier de Tollymore, le port de Ballintoy, la plage de Downhill et le temple de Mussenden. Aussi, dans le comté d'Antrim, il faut voir les grottes de Cushendun,décor où Mélisandre (la sorcière aux cheveux rouges) a donné naissance à l'enfant de l'ombre.

Sites utiles:

• Les circuits suivants vous mèneront sur les traces de la série: «Discover the Real Westeros» et «Game Of Trones and Giant Causeway Tour».

• Pour d'autres tours sur ce thème, consultez les offres de la compagnie de transport Guide Irlande

• Pour des tours guidées thématiques à Belfast et à Dublin:www.viator.com.

• Pour d'autres tours à Belfast: www.gameofthronestours.com,www.gameofthronestours.tv/tours et visitbelfast.com.

• Pour une visite guidée des Studios Titanic:titanicadventureoutoftime.wordpress.com/tour-guides.

ISLANDE

C'est sur cette terre rude à l'aspect lunaire que l'on se retrouve de l'Autre côté du mur. Plus précisément, il faut se rendre du côté de la plus grande calotte glaciaire d'Europe et admirer les glaciers Myrdalsjökull, Vatnajökull et Svinafellsjokull.

À voir aussi: le lac Mývatn (zone protégée, mais accessible aux visiteurs) et le parc national de Skaftafell.

Sites utiles:

 Gray Line Iceland offre une visite des lieux de tournage.

 Iceland Travel propose le circuit «Mývatn, Mystery and Magic». Le temps d'une journée, les voyageurs voyagent au «nord du mur» et vivent comme un membre de la garde de nuit. La visite comprend une visite des ruines de Dimmuborgir (Castle Black). 

• Enfin, Viator propose un tour de 6h sur ce thème. 

MALTE

Port-Réal (King's Landing) a changé de location à quelques reprises. Dans la première saison, c'est Mdina, l'ancienne capitale de Malte, qui représentait la ville principale de Westeros.

Site utile:

• Pour une visite guidée, en groupe ou privée, des lieux de tournage dans cette magnifique république: www.viator.com.

CROATIE

Après Malte, ce fut au tour de la Croatie, plus précisément de la sublime Dubrovnik à devenir Port-Réal.

On a également utilisé l'île de Lokrum et ses jardins botaniques pour représenter Qarth, la riche cité marchande.

Pour ne rien manquer, il vous faudra également faire un arrêt à Šibenik, Klis et dans la cité antique de Split, notamment au palais de Dioclétien.

Sites utiles:

• Les offices de tourisme de Dubrovnik et de Split proposent des tours et des plans explicatifs: www.gameofthronestourcroatia.com etwww.dubrovnik-walking-tours.com.

• Pour une visite guidée de 4 h à Dubrovnik et un court-séjour pour découvrir les sites de tournage de la région: www.viator.com.

 Dubrovnik Day Tours propose une visite de 3 h au cours de laquelle on donne de l'information sur la famille Targaryen et on découvre Blackwater Bay. 

MAROC

La ville historique d'Aït-Benhaddou, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, a servi de décor pour Yunkai, la ville jaune, et pour certaines scènes de Port-Réal.

La belle Essaouira, cité antique inoubliable, n'est autre qu'Astapor, ville des Immaculés.

Sites utiles:

• Au Maroc, des fans de la série proposent un tour de 5 jours «Orakarys, the tour» qui vous conduit de Marrakech à Essaouira, en passant par Aït-Benhaddou: www.winteriscoming.it.

ESPAGNE

C'est le magnifique Alcazar de Séville, dans le sud de l'Espagne, qui a servi de toile de fond pour Dorne et l'arène d'Osuna, en périphérie, pour les scènes de combats et l'envol du premier dragon de Daenerys.

Sites utiles:

• Cette compagnie offre un tour guidé en Espagne: www.opitrip.com.
• Aussi, Viator propose une virée de 8 h entre Girona et Barcelone. 

***

DORMIR PRÈS DE WESTEROS

En constatant la hausse de recherches concernant les lieux de tournage de la série, le site de réservation Hotels.com a eu l'idée d'établir cette liste d'hôtels bien situés et susceptibles de ravir les adeptes de la série.

 

EN IRLANDE DU NORD

Le Malmaison Belfast est situé tout près des Studios Titanic. 

EN ISLANDE

Le Fosshotel Mývatn est situé à une trentaine de minutes de marche du lac Mývatn, de ses bains naturels et de l'impressionnant cratère du Hverfjall. De quoi s'imprégner de l'atmosphère du pays des Sauvageons et des Marcheurs blancs. 

EN CROATIE

À Split, le Bella Notte Di Spalato est un B&B situé à proximité de l'antique palais de Dioclétien. Il est fascinant d'explorer ses étroites rues pavées et ses alcôves. 

À Šibenik, le Heritage Hotel Life Palace est situé à deux minutes de la cathédrale Saint-Jacques. 

AU MAROC

À Essaouira, le Riad Dar L'Oussia se situe près des anciennes fortifications portugaises qui longent la côte, là où ont été tournées la majeure partie des scènes à Astapor.

À Aït-ben-Haddou, l'hôtel Dar El Haja, est une maison d'hôtes nichée entre Marrakech et le Sahara, dans un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

EN ESPAGNE

L'hôtel boutique Elvira Plaza se situe à un jet de pierre de l'Alcazar, qui a servi de décor pour le Palais de la Maison Martell. 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0

Publié le 6 Septembre 2017


Le sentier Knife Edge offre l’un des points de vue les plus spectaculaires de toute la Nouvelle-Angleterre.

 

En plein cœur du Maine, le Baxter State Park renferme le majestueux mont Katahdin, qui se dresse à 1606 m d’altitude.

D’origine amérindienne, le nom Katahdin signifie «la plus grande montagne». C’est effectivement la plus haute montagne de l’État du Maine et du nord-est du continent nord-américain. La première ascension connue du mont Katahdine remonte à 1804. Elle fut effectuée par un groupe de 11 randonneurs. Bien que ses 1606m ne soient en rien comparables aux 1906m du mont Washington, dans le New Hampshire voisin, sa situation géographique plus septentrionale y rend les conditions climatiques aussi rudes. De plus, les sentiers menant au sommet sont tous très difficiles et les dénivelées y sont très importantes (jusqu’à 1 270m!).

 

 

 

 

 

Les randonneurs les plus aguerris affirment souvent que le mont Katahdin est la plus fascinante montagne de toute la Nouvelle-Angleterre. Isolement, conditions climatiques, sentiers abrupts et vues magnifiques en font une montagne presque sacrée. Il faut dire que le mont Katahdin a un atout que peu de montagnes de la Nouvelle-Angleterre ont: il compte plusieurs sommets, que l’on appelle des «pics» (peaks). En fait, six pics composent cette immense montagne. Le plus haut point, le Baxter Peak (1605m), est situé sur le côté ouest. Juste à côté, au sud, se trouve le South Peak (1597m). À l’est se dressent le Chimney Peak (1497m) et le Pamola Peak (1499 m). Au nord s’élèvent le Hamlin Peak (1 450m) et les Howe Peaks (1448m).

Ayant plusieurs sommets, il comporte une crête de 1,8km de long qui relie les deux plus hauts, le Baxter Peak et le Pamola Peak, en passant par le South Peak. Cette crête, dénommée Knife Edge («arête de couteau»), est très étroite (moins d’un mètre à certains endroits!) et très dangereuse par mauvais temps. Le sentier Knife Edge, qui parcourt cette crête, est considéré comme le plus spectaculaire de la Nouvelle-Angleterre. Le mont Katahdin constitue l’extrémité nord de la célèbre Appalachian Trail. Ce sentier de quelque 3500km de long débute au mont Springer, en Géorgie.

Plus d’une dizaine de sentiers aboutiss aux divers sommets du mont Katahdin. Les randonnées suggérées partent des quatre campings situés au pied du mont Katahdin, soit le Roaring Brook Campground, le Chimney Pond Campground, l’Abol Campground et le Katahdin Stream Campground.

 

 

 

 

On ne va pas au Baxter State Park pour grimper de petits sommets ou initier des amis.

Le trajet (au moins sept heures de route à partir de Montréal) est trop important pour qu’on y grimpe des sommets secondaires. Le point de mire de tout visiteur du Baxter State Park est bien entendu le mont Katahdin et ses environs.

 

Texte tiré du livre Randonnée pédestre Nord-Est des États-Unisde Yves Séguin. Disponible en version papier et en version numérique.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0

Publié le 2 Mai 2017

À 1h30 de route de San Francisco et 50 minutes de Silicon Valley, Santa Cruz diffuse un charme, au premier abord discret, auquel il est difficile de résister. Voici sept bonnes raisons de s'y attarder.

1. Plonger dans la culture surf

Depuis que des princes hawaïens l'y ont introduit à la fin du 19e siècle, le surf fait partie de l'ADN de Santa Cruz. Vous verrez des surfeurs transportant leur planche à vélo au centre-ville, des débutants en pleine leçon à Cowell Beach et des pros en action sur Steamer Lane. Et si vous marchez le long de West Cliff Drive, vous ne compterez plus les véhicules avec des planches qui dépassent. Envie de prendre une leçon? Il y a plusieurs écoles, dont la Ed Surf School. Envie de rester au sec? Magasinez-vous tout de même un look de plage à la boutique O'Neill; la célèbre marque de surf est originaire de Santa Cruz. Jack O'Neill lui-même, légende du surf et créateur du «wet suit», vit toujours dans le coin. Une mini-expo lui est d'ailleurs dédiée au Jack O'Neill Lounge de l'hôtel Dream Inn, au bord de l'eau.

 

2. Retomber en enfance au Boardwalk

Les visiteurs ne semblent pas se lasser du Santa Cruz Boardwalk; il existe depuis maintenant 110 ans. Construit sur la plage, ce parc d'attractions a été modernisé, mais il a conservé toutes sortes de détails vintage, à commencer par son carrousel de 1911, ses montagnes russes de 1924 et ses arcades combinant jeux d'hier et d'aujourd'hui. L'entrée est gratuite (on paie pour les tours de manège), alors même si vous n'êtes pas un grand forain dans l'âme, vous ne regretterez pas la visite, qui permet un sympathique plongeon dans l'histoire. beachboardwalk.com

 

3. Prendre une bouchée au Picnic Basket

Si les casse-croûtes du Boardwalk ne vous inspirent pas ou que vous avez besoin d'un bon pique-nique pour votre journée à la plage, c'est au Picnic Basket qu'il faut aller. Sur Beach Street, en face du quai de Santa Cruz, ce café propose de généreux sandwichs concoctés à partir de produits locaux de saison, ainsi que des salades, des crèmes glacées artisanales et des cafés signés Verve, un torréfacteur de Santa Cruz. Commandez pour emporter ou mangez sur place. L'endroit est simple et tout petit. thepicnicbasketsc.com

 

4. Faire une pause au centre-ville

Que ce soit pour acheter des souvenirs ou des vêtements, pour prendre un café ou une bouchée, le centre-ville de Santa Cruz mérite une virée. Il n'est pas très grand et se concentre surtout sur Pacific Avenue. Parmi les haltes gourmandes que l'on vous suggère: le restaurant Assembly et ses longues tables conviviales ou le Laili et ses saveurs afghanes. Et n'oubliez pas de demander si un marché fermier a lieu au centre-ville pendant votre visite.

 

5. Marcher à l'ombre des grands séquoias

Il n'y a pas que l'océan à Santa Cruz, il y a aussi les grands séquoias («redwoods» en anglais). Avec 128 km de sentiers, le Big Basin Redwoods State Park est l'un des endroits favoris pour la randonnée. C'est aussi le plus vieux parc californien. Si vous souhaitez plutôt faire une promenade facile ou en famille, optez pour le Henry Cowell Redwoods State Park. Vous y verrez de vieux et très gros séquoias, dont certains de plus de 1500 ans. Le plus imposant spécimen du parc fait près de 5 m de large et presque 87 m de haut, soit environ 29 étages. www.parks.ca.gov

 

 

6. Déguster les bières locales

La bière artisanale est un secteur que l'office de tourisme dit en pleine renaissance à Santa Cruz. Parmi les microbrasseries à découvrir: la 99 bottles of Beer on the Wall, qui se vante d'avoir bien plus que 99 bières à faire déguster; la Santa Cruz Mountain Brewing, qui fait uniquement dans la bière bio, ou la New Bohemia Brewing Company, nouvelle venue dans le paysage. Une visite guidée, la BrewCruz, à bord d'un vieil autobus revampé est aussi une option pour les amateurs de houblon. www.scbrewcruz.com

 

7. Se reposer au Paradox

Coup de coeur pour ce nouvel hôtel signé Marriott situé non loin de la Pacific Avenue. Ici, le décor rappelle davantage la forêt - un énorme tronc d'eucalyptus fait office de comptoir à la réception - que l'océan, mais on offre quand même le service de voiturier pour vos planches de surf. Vous y trouverez une cour style «motel chic» avec piscine chauffée extérieure, bar et feux de camp. Vous aurez le choix entre 170 chambres au décor contemporain. Il y a aussi un restaurant. À partir de 158 $ US par nuit (sur le site web de l'hôtel). www.hotelparadox.com

Ce voyage a été rendu possible grâce à Visit California.

Californie: 7 bonnes raisons d'aller à Santa Cruz.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0

Publié le 14 Mars 2017

 

Getty Images/iStockphotoAzure Window

Si vous êtes déjà allés faire un tour à Malte, gageons que vous avez pris une photo devant cet attrait touristique qui, malheureusement, s’est écroulé cette semaine lors d’une violente tempête.

En effet, l’arche surnommé le «Azur Window» s’est effondré vers 9h40 mercredi. Tout est disparu dans une mer déchaînée, il n’en reste plus rien.

C’est le premier ministre malte qui en a fait l’annonce sur Twitter quelques heures plus tard.

 

 

 

L’érosion due aux conditions météorologiques aura eu le dessus sur cette roche haute de 28 mètres qui faisait le bonheur des touristes.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0

Publié le 13 Mars 2017

 

© Royal Caribbean

De nouveaux détails ont été révélés au sujet du Symphony of the Seas, le 26e paquebot de croisière de la Royal Caribbean, qui sera aussi le plus imposant au monde.

Les personnes désireuses de participer à la croisière inaugurale de ce navire monumental capable d’accueillir 5494 passagers peuvent d’ores et déjà étudier les itinéraires européens et caribéens lancés à l’été 2018.

Cette semaine, la compagnie maritime a également entamé le chantier de son terminal floridien de 16.000m², le «Crown of Miami». Ses quais serviront de port d’attache au Symphony of the Seas ainsi qu’au Allure of the Seas.

Le projet devrait être achevé en octobre 2018 sur le terminal A du port de Miami et répondra aux certifications LEED. Il verra passer 1,8 million de passagers de la Royal Caribbean chaque année.

 

 

 

Simulateur de surf et patinoire
Le nouveau paquebot doit être livré en avril 2018, après quoi il lèvera l’ancre vers l’Europe, et en particulier les ports de Barcelone, de Palma de Majorque, de Provence, de Florence, de Rome et de Naples.

Le navire partira ensuite dès l’automne suivant pour des croisières d’une semaine dans les Caraïbes au départ de Miami.

Le Symphony of the Seas comprendra 28 cabines de luxe supplémentaires par rapport au Harmony of the Seas, qui est à l’heure actuelle le plus grand navire de croisière du monde.

Parmi les attractions disponibles à bord, on note quelques-unes des révolutions apportées par ces bateaux, notamment l’Ultimate Abyss, le plus grand toboggan «embarqué» du monde, haut de dix étages.

À noter également, le FlowRider, un simulateur de surf de 12 mètres de long, ou encore un mur d’escalade de 12 mètres et une patinoire.

Le navire abritera également une réplique de Central Park, dont les allées seront délimitées par 12 000 arbres et plantes.

Pour plus d’informations sur les itinéraires 2018-2019, qui seront ouverts à la réservation en mars, rendez-vous sur www.royalcaribbean.com/symphony-of-the-seas.

Les réservations sont ouvertes pour le plus grand paquebot de croisière du mondeLes réservations sont ouvertes pour le plus grand paquebot de croisière du mondeLes réservations sont ouvertes pour le plus grand paquebot de croisière du monde
Les réservations sont ouvertes pour le plus grand paquebot de croisière du monde

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0

Publié le 5 Décembre 2016

 

Si jamais vous allez faire un tour dans ce petit coin du monde prochainement, sachez que l’hôtel offre sept chambres et suites luxueuses dont le prix oscille entre 90 euros et 125 euros la nuit. Une bonne dépense si vous avez un budget serré, mais… votre compte Instagram vous dira merci.


 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cancún est une ville touristique créée artificiellement autour d'une lagune, en 1970, dans l'État mexicain de Quintana Roo. Bien connue, elle est l'exemple type d'une destination internationale de tourisme de masse, mais il est toujours bon de revisiter les classiques, n'est-ce pas? Voici nos sept coups de cœur.

 

 

 

 

 

 

 

MUSA, LE PLUS GRAND MUSÉE SOUS-MARIN DU MONDE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sculpteur, plongeur et photographe sous-marin britannique Jason deCaires Taylor a cofondé en 2009 le Musée subaquatique de l'art (Museo Subacuático de Arte – MUSA) dans les eaux autour de Cancún, Isla Mujeres et Punta Nizuc. Plus de 500 sculptures grandeur nature ont été installées au parc marin Cancún-Isla Mujeres. Elles sont non seulement des œuvres d'art, mais elles deviennent des récifs artificiels vers lesquels la faune et la flore aquatiques se dirigent, protégeant ainsi les récifs naturels. On peut admirer les œuvres sous-marines en plongée avec bouteille et en apnée (masque et tuba), et en bateau à fond de verre. musamexico.org

 

 

 

 

 

 

 

ISLA MUJERES ET SES TRÉSORS

 

 

 

 

 

À 25 minutes de traversier à partir de Cancún, l'«île aux femmes» (Isla Mujeres) vaut le détour pour la vingtaine d'activités à pratiquer au parc national des récifs Garrafón, de la plongée en apnée à la tyrolienne en passant par le kayak et le vélo. Faisant partie du parc, Punta Sur possède un phare, un jardin de sculptures tout à fait insolites – des œuvres d'art battues par le vent et oxydées par l'air salin –, des sentiers le long des récifs sur lesquels les vagues se cassent avec fracas et les ruines du temple maya de la déesse de la lune Ixchel. Il faut y aller en fin d'après-midi, après 16 h, pour apprécier la lumière du soleil qui fait ressortir les couleurs du décor. Époustouflant! www.garrafon.com/park

EL MECO, UNE EXCURSION MÉCONNUE

 

 

 

 

 

Au nord de la zone hôtelière de Cancún, le site archéologique maya El Meco est accessible en bus ou taxi. L'entrée revient à environ 5 $ CA. Une aubaine, si l’on compare aux autres sites beaucoup plus populaires et plus loin, comme Chichén Itzá, Cobá et Tulúm, qui croulent sous la foule. Moins impressionnant que ces lieux fort courus, El Meco permet quand même de se plonger dans l'histoire des Mayas installés là dès 300 après J.-C. et de voir de belles ruines enveloppées de racines et de branches, qui rappellent les temples asiatiques comme à Angkor Vat au Cambodge. On compte 14 temples et des milliers d'iguanes et d'oiseaux. El Meco n'offre pas de visite guidée. www.expedia.ca

 

 

 

 

 

 

 

PLAYA CHAC MOOL, UNE BELLE PLAGE PUBLIQUE

 

 

 

 

 

Juste à côté de la plage Forum beaucoup plus achalandée, Playa Chac Mool est un bijou de plage sur fond de mer turquoise en plein cœur de la zone hôtelière de Cancún. Elle est tranquille, très propre, dotée de toilettes et de douches, et la baignade est surveillée par des sauveteurs. Location de chaises longues et de parasols en échange d'un pourboire et d'une carte d'identité. À l'entrée se trouve une épicerie pour s'approvisionner, vu qu'il n'y a pas de bars ni de restaurants sur la plage. On peut observer des centaines de tortues après minuit durant la saison de ponte (de mai à septembre) au sanctuaire de tortues tout près.
Adresse: au kilomètre 9,5 du boulevard Kukulcán

 

 

 

 

 

 

 

 

SORTIE EN CATAMARAN

 

 

 

 

 

À partir de la marina Hacienda del Mar de Puerto Juaréz, à 10 minutes du centre-ville de Cancún, nous sommes partis sur un catamaran de la compagnie Catmania jusqu'à la pointe nord de Isla Mujeres, avec un bel arrêt en mer pour faire de la plongée en apnée. Puis, lunch à bord (délicieux ceviche de crevettes) et musique latine. Le bateau laisse les passagers descendre pour explorer l’île.
www.catmaniamx.com, www.marinahaciendadelmar.com

 

 

 

 

 

 

 

 

L’HÔTEL PRESIDENTE INTERCONTINENTAL CANCÚN

 

 

 

 

 

Ouvert il y a 41 ans mais complètement rénové l'an passé, l'hôtel Presidente a eu un des premiers choix pour l'endroit où se positionner sur la longue bande de sable de la lagune. On dit qu'il a élu domicile sur la plus belle plage de Cancún et c'est facilement crédible, vu sa largeur et son sable blanc ultra doux. Elle est idéale pour les familles et les personnes qui n'aiment pas les grosses vagues et pour qui la descente dans la mer se doit d'être graduelle. On relaxe vraiment, à l’hôtel Presidente. Il n'y a pas d'animation ni de musique tonitruante. Au nouveau spa Ikal, nous avons testé le traitement signature, une exfoliation maya à base de miel et de yogourt. Peau douce garantie! La restauration n'est pas comprise dans le prix du séjour, alors on n'hésite pas à quitter l'hôtel pour aller en excursion et pour manger à l'extérieur. Les restaurants du Presidente servent toutefois une excellente cuisine.
www.presidenteiccancun.com

 

 

 

 

 

 

 

LES SAVEURS YUCATÈQUES DU LABNA

 

 

 

 

 

 

Le restaurant Labna se spécialise dans la cuisine yucatèque (le Yucatan est la péninsule qui englobe trois États mexicains, dont le Quintana Roo où se trouve Cancún). Il offre des mets à la carte et également un buffet de 12 h à 17 h. Parmi ses spécialités: fèves noires et porc, soupe à la lime, «cochinita pibil» (porc cuit dans des feuilles de bananier) et le dessert «caballero pobre» (nommé «cavalier pauvre» car c'est un mets très peu coûteux), soit une variante de pain doré (ou pain perdu) à la cannelle. www.cancunmenus.com/labna.html

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0

Publié le 7 Novembre 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elles sont insolites, bizarres, magnifiques ou uniques. Relaxnews vous emmène au bord de ces plages qui ont toutes un point commun: elles sont surprenantes. Embarquement immédiat pour les Whitsunday Islands, à quelques encablures de la Grande Barrière de Corail, en Australie. 

Voici Whitehaven Beach, littéralement la «plage du paradis blanc».

 

 

 

 

 

 

 

OÙ?

 

 

 

 

 

Considérée comme l'une des plus belles plages du monde, Whitehaven Beach est située dans l'archipel des Whitsunday Islands, au large de la côte nord-ouest du Queensland, et abritée par la Grande Barrière de corail. L'archipel compte 74 îles, dont Hamilton Island, très couru des touristes aisés et des Australiens qui viennent y fêter leur enterrement de vie de jeune fille/garçon. Whitehaven Beach est située sur Whitsunday Island.

 

 

 

 

 

 

SIGNE PARTICULIER?

Si les îles sont toutes plus belles les unes que les autres, Whitehaven Beach se distingue en raison de son sable blanc de silice, ultra fin. Au toucher, il ressemble à de la farine tandis que sa température fraîche détonne avec le grand soleil qui baigne l'étendue de 7 km. Cerise sur le gâteau, l'eau est cristalline, toujours grâce au sable blanc.

 

 

 

 

 

 

 

COMMENT LA REJOINDRE?

Généralement, les touristes prennent part à une croisière dans les Whitsunday Islands, prévoyant un arrêt de quelques heures à Whitehaven Beach. Le site est préservé par le gouvernement australien. Des zones de camping sont toutefois prévues; les moins pressés les accosteront souvent en bateau. Les voyageurs doivent être prévoyants et emmener leur eau avec eux (au moins cinq litres par jour et par personne), ainsi que leur équipement au gaz pour cuisiner. Les feux sont interdits.

 

 

 

 

 

 

 

LE BON PLAN?

Rejoindre Hill Inlet, au nord de la plage, qui est bordée par une forêt tropicale. C'est ici que tous les photographes, professionnels et amateurs, immortalisent les reflets bleus de l'eau se mêlant à la couleur pâle du sable. Un observatoire est aussi positionné au niveau de Tongue Point.

 

 

 

 

 

 

QUELLE ACTIVITÉ?

Compte tenu de la limpidité de l'eau, le snorkeling est bien évidemment l'activité la plus recommandée. À noter toutefois que le plaisir peut être gâché lors de la saison des méduses venimeuses, entre novembre et mai. Il est vivement conseillé dans ce cas de porter une combinaison.

Les couleurs et la beauté de la plage Whitehaven se savourent aussi depuis les airs en prenant part à un vol au-dessus de l'archipel. Plusieurs compagnies proposent un parcours, qui poussent parfois le trajet jusqu'à la Grande Barrière de corail.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0

Publié le 31 Octobre 2016

 

 

 

 

 

Même si Berlin est une ville avec une dichotomie captivante, la sombre histoire qui l'a vue grandir demeure, malgré tout, omniprésente. Certes, les statues d'ours très colorées - mascottes de la ville - détendent l'atmosphère; impossible de ne pas rire devant un plantigrade rose peppermint de deux mètres de haut !

Or, des clochers au toit éventré aux vestiges du tristement célèbre Mur, impossible de ne pas sentir le poids des guerres sur Berlin - sans pour autant que cela soit un point négatif. En effet, cela confère à la ville le titre de capitale la plus intéressante du monde.

 

 

 

Voici les dix endroits ayant passé à l'histoire berlinoise.

 

 

 

 

 

 

DEUTSCHES HISTORISCHES MUSEUM

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous laissez pas duper par son apparence ultramoderne : le musée de l'histoire allemande retrace plus d'un millénaire d'histoire germanique, de Martin Luther à l'époque nazie, via divers documents, objets et œuvres d'art. Un must !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ÉGLISE KAISER-WILHELM-GEDÄCHTNIS

 

 

 

 

Pratiquement rasé par les bombes en 1943, ce sanctuaire néoroman a vu son clocher amputé de près de 60 mètres. Maintenant surnommé « dent creuse » par les locaux, cette église est devenue l'ultime symbole des ravages de la guerre et contient d'ailleurs une salle du souvenir à sa base.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UNTER DEN LINDEN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce splendide boulevard, autrefois haut lieu de l'aristocratie grâce à ses prestigieuses universités, a perdu beaucoup de son lustre. Tout d'abord en raison des autodafés de 1933 sur la Bebelplatz (où des milliers de livres juifs ont été brûlés par les Nazis), mais aussi et surtout lorsqu'il s'est par la suite retrouvé dans Berlin-Est, loin de sa fortune habituelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SCHLOSS CHARLOTTENBURG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Palais baroque au sein d'un parc luxuriant, le château de Charlottenbourg recèle de nombreux trésors qui ne tarderont pas à charmer les visiteurs. Construit en 1695 comme palais d'été (dure, dure, la vie !) pour la reine consort Sophie-Charlotte de Hanovre, il contient un décor somptueux et plusieurs pavillons discrets. On y trouve, par ailleurs, le plus joli marché de Noël de tout Berlin.

 

 

 

 

 

 

POTSDAMER PLATZ

Les nombreux gratte-ciel qui jonchent aujourd'hui la Potsdamer Platz ne laissent pas présager les grands drames du passé ; en effet, difficile de croire que cette partie de Berlin a été totalement anéantie en 1945. Elle demeura un gigantesque chantier de 48 hectares jusqu'à la fin de la guerre froide... en 1989. On y retrouve aujourd'hui quelques sections commémoratives du mur de Berlin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BRANDENBURGER TOR

Fermée par le Mur, la porte de Brandebourg resta longtemps le symbole de la division de Berlin avant d'en devenir l'emblème (à en juger par la quantité de cartes postales à son effigie). Pour la petite histoire, c'est d'ailleurs sur l'un des balcons de l'hôtel Adlon que Michael Jackson a fait pendouiller son fils de trois mois en 2002 - nous vous déconseillons vivement de répéter l'expérience !

 

 

 

 

 

 

 

LE REICHSTAG

Imaginez-vous la scène : sur l'esplanade devant le siège du gouvernement allemand se tenaient, vers la fin des années 1930, des dizaines de milliers de soldats au bras bien droit devant eux, s'abreuvant des sombres paroles prononcées par le Führer. Soixante-dix ans plus tard, le siège du gouvernement allemand arbore une splendide coupole en verre et a les pieds fermement plantés vers l'avenir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne recelant pas que des tragédies militaires, Berlin comporte aussi un superbe quartier médiéval près de Museumsinsel. La plupart des bâtiments ont été reconstruits après 1945, mais, fort heureusement, quelques originaux subsistent, pour le plus grand bonheur des touristes et des locaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La colonne de la Victoire, érigée en 1864 pour célébrer la victoire de la Prusse sur le Danemark, offre une superbe vue sur le Tiergarten du haut de ses 67 mètres. Rénovée en 2010, elle conserve toutefois d'innombrables trous de balles, cicatrices indélébiles du passé agité de Berlin. Oserez-vous grimper les 285 marches vous séparant du sommet ?

 

 

 

 

 

 

 

 

EAST SIDE GALLERY

En 1990, 118 artistes originaires de 21 pays ont recouvert d'autant de fresques un pan du mur de Berlin long de 1 300 mètres. Restaurées en 2009, elles provoquent toujours la réflexion et parfois même l'indignation - comme celle montrant un dirigeant de l'URSS étreignant le maître de la République démocratique allemande.

***

 

 

 

 

Top 10 Berlin : le guide de voyage pour aller à l'essentiel !

Dix par dix : ce classement ludique permet d'accéder facilement au meilleur et à l'essentiel de Berlin.

Berlin Top 10 : Le top 10 des musées, le top 10 de leurs collections, le top 10 de la ville sous tous ses aspects.

Visiter Berlin quartier par quartier : le top 10 des visites et des plus beaux sites pour tous les goûts et toutes les situations.

Le mode d'emploi de Berlin : toutes les informations pratiques classées par 10, un index détaillé et de nombreux plans.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0

Publié le 24 Octobre 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quatrième île de l'archipel en importance (1435 km2), Kaua'i est la plus âgée des îles principales d'Hawaii, sortie des eaux il y a au moins 5 millions d'années. Attaqué de toutes parts par l'érosion, son volcan formatif a depuis longtemps déjà commencé à fondre, subsistant sous la forme du Wai'ale'ale, qui culmine à 1 569 m d'altitude.

Là-haut, sur les crêtes inaccessibles, s'abattent chaque année 12 m de pluies, qui font de Kaua'i l'île la plus arrosée à la surface de la Terre! Sculptant la roche, les précipitations ont donné jour à la plus belle, la plus verte, la plus luxuriante des îles hawaïennes, justement surnommée «l'Île Jardin».

Presque ronde sur le papier, Kaua'i offre en fait une succession incroyable de paysages uniques et torturés. La générosité des pluies a permis à Kaua'i de développer, dès 1835, la première grande plantation de canne à sucre d'Hawaii.

Aujourd'hui, les champs ont pour beaucoup cédé la place à des vergers de goyaviers, de papayers, et des pans entiers de caféiers. La moins peuplée des grandes îles, comptant environ 64 000 habitants, l'île conserve en partie un charme rural qui fait de plus en plus défaut à Hawaii.

 

 

 

 

 

LA CÔTE EST

La côte orientale de l'île, la plus touristique avec celle de Po'ipu, au sud, est surnommée Coconut Coast en souvenir des grandes cocoteraies royales qui poussaient ici aux temps anciens. Wailua était alors le siège du pouvoir temporel et spirituel de Kaua'i, ainsi qu'en témoignent encore nombre de vestiges de temples et de sites sacrés. Aujourd'hui, seuls quelques bouquets d'arbres demeurent. L'ensemble du littoral, doté de quelques plages pas vraiment exceptionnelles, n'en a pas moins été envahi, dans les derniers 25 ans, par les immeubles locatifs et les centres commerciaux.

 

 

 

 

 

LA CÔTE NORD

Malgré les immeubles locatifs de Princeville, la côte nord reste la plus rurale, la plus authentique de l'île. Arrosée de pluies généreuses, quasi continuelles en hiver, elle arbore un manteau de végétation luxuriante, qui compte pour beaucoup dans son charme particulier. Sur le littoral se découpe une succession d'anses sablonneuses plus ou moins connues, plus ou moins désertes ou fréquentées.

Il vaut la peine de se rendre au Kilauea Point National Wildlife Refuge, à la pointe nord de l'île. Plus important site de nidification hawaïen d'oiseaux marins, celui-ci s'étend sur 82 ha de falaises et de péninsules rocheuses, dont la principale est terminée par un phare.

C'est ici que l'on a le plus de chances de pouvoir observer les grandes espèces d'oiseaux marins fréquentant les îles: grandes frégates, parfois même fous bruns, phaétons à queue blanche ou rouge.

Plus loin, le Hanalei Valley Lookout domine somptueusement le damier de champs de taro irrigués de la vallée formant un patchwork de marron, de vert et de gris, selon qu'ils sont ou non cultivés ou inondés. En fond s'élèvent les sommets déchirés des volcans Wai'ale'ale et Kawaikini.

 

 

 

 

 

 

LA CÔTE SUD

La partie sud de l'île, de Lihu'e jusqu'à Waimea et au-delà, est encore en partie occupée par des champs de canne à sucre. Montant à l'assaut des basses pentes des montagnes centrales, le tapis vert est sillonné d'un réseau de pistes privées en terre battue.

Toutes les bourgades de la région se sont développées autour de la seule activité sucrière, à partir de la fondation de la première plantation d'Hawaii à Koloa en 1835. Leur population descend en grande partie de la main-d'œuvre émigrée venue y travailler dans la seconde moitié du 19e siècle. Les temples zen, les missions jodo et hongwanji qui se succèdent sont là pour en témoigner.

Principale station balnéaire de l'île, Po'ipu s'étire le long d'un littoral souvent rocheux, entrecoupé d'anses et de quelques jolies plages. Son succès tient avant tout en un mot: soleil. Lorsqu'il pleut, lorsqu'il vente sur les autres régions de l'île, il est rare qu'ici l'astre du jour ne brille pas. La station est essentiellement fréquentée par une clientèle de retraités et de familles, qui logent dans ses nombreux immeubles locatifs.

 

 

 

 

 

 

À L'OUEST: WAIMEA CANYON ET LE KOKE'E STATE PARK

À l'ouest de Kaua'i, la route s'élève rapidement, révélant au bout de quelques virages ses premiers points de vue sur le Waimea Canyon, le «Grand Canyon du Pacifique», partagé entre le Waimea Canyon State Park au sud et le Koke'e State Park au nord. Moins profond que l'original, bien plus jeune aussi, mais tout à fait inattendu sur une si petite île, le Waimea Canyon incise la partie ouest de Kaua'i d'un sillon nord-sud. Il s'étire sur une quinzaine de kilomètres et se creuse, au maximum, de près de 800 m.

Tailladée par les eaux de pluie, excavée par la rivière Waimea, la roche est mise au jour, exposant une latérite qui contraste superbement avec le vert de la végétation. Dans les vallées tributaires cascadent chutes d'eau permanentes ou temporaires et arcs-en-ciel fréquents.

Seule véritable porte d'accès à l'intérieur sauvage de «l'Île Jardin», le Koke'e State Park est sillonné d'une multitude de sentiers permettant de découvrir une flore et une faune encore en partie préservées.

Les espèces endémiques ailées sont ici plus présentes qu'ailleurs: ‘i'iwi, ‘apapane, ‘anianiau, ‘elepaio, etc. Mais plus encore que la possibilité d'explorer la zone sommitale de l'île, laissée aux seuls randonneurs, le Koke'e State Park révèle à tous d'imprenables points de vue sur les vallées tailladant les flancs du plateau, au nord: Honopu, Kalalau, etc.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0
1 2 3 4 5 > >>