Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié le 7 Décembre 2016

Visiter Jérusalem, c'est vivre à la fois un passé et un présent extrêmement riche, complexe et surprenant. Dotée d'une histoire fascinante, cette ville est aujourd'hui marquée par des tensions entre Palestiniens et Juifs israéliens. Il existe cependant une fureur de vivre et une résilience qui en font un incontournable pour tout voyageur curieux. 

Il faut absolument y passer au moins trois jours pour pouvoir l'apprécier à sa juste mesure.
La vieille ville est divisée en trois grands secteurs, ceux des trois grandes religions monothéistes: chrétien, musulman et juif. Ils sont chacun très différents, même s'ils ne se trouvent souvent qu'à quelques mètres l'un de l'autre.

Le secteur musulman possède l'attraction probablement la plus spectaculaire de la ville: le mont du Temple. Au centre de cette esplanade se trouve le dôme du Rocher, construit au 7e siècle. Avec son immense coupole dorée et ses murs recouverts de céramique, cet édifice est sans contredit un des plus beaux de la planète.

 

 

 

 

Située dans la partie sud, la mosquée Al-Aqsa est plus austère, mais elle demeure impressionnante puisqu'elle peut accueillir 5000 fidèles. On ne peut toutefois pas la visiter.

Cette esplanade est un havre de tranquillité, mais si vous entendez des cris ou des sifflements, ne soyez pas surpris. Il s'agit probablement d'un groupe de juifs extrémistes qui visitent l'endroit sous escortes militaires. Pour eux, ce lieu est là où le monde a été créé et c'est l'endroit du premier temple de Salomon.

De l'esplanade des Mosquées, on pénètre dans le quartier musulman par une des étroites ruelles d'où il est permis de sortir. On plonge alors au Moyen-Orient où se mélangent de petits restos, des vendeurs de fruits et de légumes ainsi que des marchands d'objets de toutes sortes comme des casseroles ou des jouets. Bref, c'est un vrai bazar qui offre un peu de tout aux musulmans qui vont prier. Profitez-en pour vous sustenter avec du houmous, des falafels et autres plats typiques. Dépaysement garanti.

 

 

 

À LA RENCONTRE DES JUIFS

Le quartier juif est plus austère, mais tout aussi intéressant. Les édifices sont souvent neufs, mais construits en pierre pour respecter l'héritage des lieux. Vous croiserez de nombreux orthodoxes qui y habitent puisque ce quartier est très résidentiel. Le lieu le plus visité est évidemment le Mur des Lamentations, une structure somme toute modeste située sur une grande esplanade, qui est devenu le lieu le plus sacré du judaïsme. Il est impressionnant de voir la ferveur de certains hassidim prier en secouant la tête.

 

 

Aux dédales de ruelles, il vaut la peine de visiter les quatre synagogues séfarades, qui sont reliées entre elles, et dont deux datent du 16e siècle. Absolument chargées de spiritualité et d'histoire, elles sont bien distinctes les unes des autres.

 

 

 

L'UNIVERS CHRÉTIEN

Dans le quartier chrétien, tout est centré autour de la basilique du Saint-Sépulcre, lieu de pèlerinage central pour les chrétiens du monde entier. Construit sur le lieu de la crucifixion du christ, ce sanctuaire n'est pas aussi spectaculaire que des cathédrales européennes. Mais ici, c'est la dévotion et la ferveur qui impressionnent, tout comme sur la via Dolorosa, le chemin de croix emprunté par le Christ avant d'être sacrifié. On croise de nombreux pèlerins d'Europe de l'Est, qui chantent ou prient à voix haute. Le présent est bien vivant!

À des années-lumière du tourisme du quartier chrétien, le tranquille quartier arménien se parcourt tout doucement, sans stress.

 

 

 

 

LES REMPARTS

Puisque les autos sont quasi inexistantes dans toute la vieille ville, il est très agréable de se promener et de se perdre dans ce labyrinthe de petites rues.

Pour une vue d'ensemble, il faut absolument faire la promenade sur les remparts qui commence à la porte de Jaffa ou aller sur la promenade sur des toits-terrasses près des marchés de David et d'Al-Wad.

Une visite du musée de la tour de David est un incontournable pour bien comprendre l'histoire de Jérusalem puisqu'on y recense très bien l'histoire de la ville trois fois sainte avec en prime de superbes points de vue.

À l'extérieur des remparts, une visite du mont des Oliviers s'impose. On peut y voir de belles églises, des cimetières millénaires et avoir une magnifique vue d'ensemble de la vieille ville.
Dans la nouvelle partie de Jérusalem, les rues piétonnes près de Jaffa Road sont animées, tandis que le marché de Mahane Yehuda est plein de vie. La zone de Mea Shearim, peuplée de juifs ultraorthodoxes, offre un dépaysement garanti.

Contrairement à son nom, le musée d'Israël est surtout fascinant pour les artefacts et l'histoire des peuples qui ont vécu dans la région avant l'avènement du judaïsme ou du christianisme. C'est un musée d'une grande qualité, très bien aménagé.

***

 

 

VISITER BETHLÉEM ET LA CISJORDANIE

À quelques kilomètres de Jérusalem se trouve Bethléem, lieu de naissance de Jésus,qui est facilement accessible en transport public avec des lignes directes d'autobus.

En plus de visiter la basilique de la Nativité, vous pourrez vous imprégner des odeurs et de l'ambiance du souk et des ruelles de la vieille ville.

Y aller, c'est aussi voir le mur de séparation et vivre l'expérience un peu intimidante de la traversée du «checkpoint» israélien. On se croirait un peu comme dans un film, comme si on entrait dans une prison à sécurité maximum, une épreuve que vivent des milliers de Palestiniens qui vont travailler en Israël chaque jour.

Plusieurs compagnies offrent des tours pour voir mieux comprendre la région, le mur ou pour voir des villes de Cisjordanie comme Hébron ou Jéricho. C'est notamment le cas de Green Oliver Tours qui offre différentes formules très intéressantes pour aller à la rencontre de Palestiniens.

Jérusalem: un passé présent.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Voyage

Repost 0

Publié le 7 Décembre 2016

 

 

FORT LAUDERDALE, Floride | Baptisé le 11 mai dernier par Sa Majesté la reine Maxima des Pays-Bas, le MS Koningsdam a passé quelques mois en Europe avant de s’installer à Fort Lauderdale, où il passera l’hiver.

Dès que l’on monte à bord de ce paquebot, le 14e et plus gros navire de la flotte de Holland America Line, on remarque son élégance classique à laquelle s’ajoutent une touche de modernisme et un petit côté ludique. Ce dernier vient principalement des éléments architecturaux­­ inspirés du monde de la musique.

 

 

 

 

 

La musique omniprésente

C’est Adam D. Tihany, l’un des plus importants designers et architectes­­ d’intérieur américains, qui a eu cette idée. Ainsi, une harpe et ses cordes seraient à l’origine de l’immense sculpture d’acier qui constitue l’atrium, tandis que les courbes gracieuses du Queen’s Lounge rappelleraient celles d’un violon­­. On découvre rapidement que la musique joue un rôle prépondérant dans le design et la décoration, mais également dans l’animation.

 

Il y a d’abord le World Stage, l’immense salle dotée d’une scène circulaire entourée d’un écran DEL à 270° qui crée des ambiances particulières. Viennent ensuite le Lincoln Center Stage, dédié à la musique de chambre, le Billboard Onboard­­, pour ceux qui préfèrent plus de rythme, le B.B. King’s Blues Club, déjà­­ bien connu des fidèles de Holland, ainsi que les récitals donnés ici et là dans la journée.

Pouvant accueillir 2650 passagers et 1036 membres d’équipage, le navire reflète­­ les nouveaux standards de luxe et de confort dont la compagnie veut doter­­ toute sa flotte. Ainsi, ses 1331 cabines arborent des couleurs sobres, disposent de deux lits bas (très confortables), plusieurs sont dotées de douche et baignoire, de nombreux espaces de rangement et de ports USB.

En plus des salles de spectacles et des espaces publics, le MS Koningsdam dispose de deux piscines, dont une avec toit rétractable, de bains à remous, d’un casino, de deux espaces pour enfants et adolescents (3-17 ans) et d’un centre informatique­­ où des ateliers présentés par Microsoft informent sur les nouvelles technologies.

Il y a aussi le BLEND, où des ateliers permettent d’apprendre à créer son propre vin, un centre de fitness, des boutiques, une promenade faisant le tour complet du bateau, sans oublier le spa GreenHouse et The Retreat, des espaces­­ pour ceux qui désirent naviguer dans le calme et le silence. Bref, une incroyable diversité, que l’on retrouve particulièrement dans la restauration.

 

 

 

 

 

Des mets pour tous les goûts

Sur deux ponts, la salle à manger principale affiche une architecture moderne aux couleurs claires. De larges fenêtres tiennent le rôle de tableau en permettant d’admirer la mer et ses changements d’humeur. Fait innovant, il n’y a plus de service à heure fixe, ce qui permet de varier non seulement l’heure de ses repas, mais avec qui on les partage.

Le Lido Market, de style buffet, se distingue par ses nombreuses stations qui font le bonheur des familles ou des groupes. Au Dive-In, près de la piscine, les hamburgers sont hallucinants. Même chose pour les pizzas et les glaces à l’italienne pour lesquelles les files sont longues.

Les autres restaurants exigent tous de payer un montant supplémentaire, mais ils en valent le coup. Par exemple, le Culinary Arts Center propose un concept inspiré «de la ferme à la table», une expérience au cours de laquelle on voit le chef préparer notre assiette. En journée, des ateliers d’initiation sont offerts. Viennent ensuite le Sel de Mer, un bistro français spécialisé dans les fruits de mer, le Grand Dutch Café, où l’on peut savourer les meilleurs cafés ou bières, le Pinnacle Grill, pour de bonnes grillades, Le Tamarind et ses spécialités asiatiques et le Canaletto et ses mets italiens.

LES ESCALES

Cette croisière inaugurale de trois jours partait de Fort Lauderdale pour ne faire que deux escales: Nassau, aux Bahamas, et Half Moon Cay, une magnifique île privée appartenant à Holland America Line. La troisième journée se passait en mer afin de permettre aux passagers de parcourir les 12 ponts du navire.

FORT LAUDERDALE

La «Venise d’Amérique» possède de bien jolies plages. Vibrante et vivante, elle a beaucoup à offrir, notamment la décou­verte de ses canaux et même de ses marécages­­.

NASSAU

Capitale des Bahamas, l’ancien repaire de Barbe Noire et de ses pirates est aujourd’hui une ville affairée et moderne dans laquelle subsistent des bâtiments coloniaux que l’on reconnaît à leur couleur rose.

HALF MOON CAY

Les Bahamas comptent 700 îles, dont 29 seulement sont inhabitées. L’ancienne petite île de San Salvador est l’une d’elles. Elle est devenue Half Moon Cay en 1996, quand Holland America Line s’en est porté acquéreur. C’est un petit paradis où il fait bon relaxer dans les eaux turquoise, faire de la plongée ou se prélasser sur la plage. Le sable blanc y est si fin qu’on dirait de la poudre.

À SAVOIR

  • Un second navire de la classe «Pinnacle» est attendu fin 2018.
  • Le MS Koningsdam offrira tout l’hiver des croisières de 7, 9, 11 et même 21 jours dans les Caraïbes, ce qui fait grimper à neuf le nombre de navires de Holland dans ces eaux cet hiver.
  • Type de croisière: navire élégant, clientèle plus âgée ou familiale ne souhaitant pas faire­­ la fête.
  • Coût: à compter de 599 $ US en décembre 2016 ou de 799 $ US en janvier 2017 pour une croisière de sept jours. Sur les autres navires de la compagnie, des croisières d’une semaine sont offertes à partir de 399 $ US en décembre 2016, de 649 $ US en janvier 2017 et de 799 $ US en février 2017.
  • En savoir plus: www.hollandamerica.com

70 ANS DE SERVICE

L’année 2018 marquera les 70 ans de présence de Holland America Line en Alaska. Pour l’occasion, sept navires affichant cette bannière y offriront des croisières de 7 à 14 jours au départ de Seattle ou de Vancouver­­. Possibilité de séjours «terre et mer» au cœur du National Denali Park ou du Yukon, suivis d’une croisière. Au programme: spectacle et menu sous le thème de l’Alaska, et présentation d’une bière unique créée par une brasserie de l’Alaska.

Les Caraïbes à bord d’un paquebot de luxe.
Les Caraïbes à bord d’un paquebot de luxe.
Les Caraïbes à bord d’un paquebot de luxe.
Les Caraïbes à bord d’un paquebot de luxe.
Les Caraïbes à bord d’un paquebot de luxe.
Les Caraïbes à bord d’un paquebot de luxe.
Les Caraïbes à bord d’un paquebot de luxe.
Les Caraïbes à bord d’un paquebot de luxe.

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Evasion Voyage

Repost 1

Publié le 6 Décembre 2016

 

Oubliez les plages de Cuba et les séjours à New York. Voici les destinations tendance chez les jeunes adultes.

Le site Contiki a compilé une liste qui se nomme «la liste sans regret», recensant les destinations voyage les plus prisées chez les 18 et 34 ans, ceux qu’on surnomme les milléniaux.

 

Voici le top 10 des expériences de voyage les plus convoitées.

 

 

 

Bouton-vert_01Se baigner dans le Blue Lagoon en Islande

 

 

Bouton-vert_02Voir les pyramides de Gizeh en Égypte

 

 

Bouton-vert_03Marcher sur la grande muraille de Chine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bouton-vert_04Se prélasser sur la plage de Byron Bay en Australie

 

 

Bouton-vert_05Apprendre à faire de la pizza en Italie

 

 

Bouton-vert_06Faire un «road trip» sur la route 66 aux États-Unis

 

 

Bouton-vert_07Faire un tour de gondole à Venise

 

 

Bouton-vert_08S’embrasser sous la tour Eiffel à Paris

 

 

Bouton-vert_09Regarder les tortues au Costa Rica

 

 

Bouton-vert_10Faire un pique-nique dans la campagne française

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Evasion Voyage

Repost 0

Publié le 5 Décembre 2016

 

Si jamais vous allez faire un tour dans ce petit coin du monde prochainement, sachez que l’hôtel offre sept chambres et suites luxueuses dont le prix oscille entre 90 euros et 125 euros la nuit. Une bonne dépense si vous avez un budget serré, mais… votre compte Instagram vous dira merci.


 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Decouverte

Repost 0